#3: Timothy Duquesne, auteur, scenariste partage sa vision sur l’avenir des pixels.
Hacking Reality
Hacking Reality
#3: Timothy Duquesne, auteur, scenariste partage sa vision sur l’avenir des pixels.
/

Son site: https://avenirdespixels.net/visiteguidee/

Twitter: @timothyduquesne

00:00 – La pixellisation du monde, Le plus petit denominateur commun entre chaque humain

00:03 – Une vie de scénariste

Comment devient-on scenariste sans avoir fait d’ecole dans le domaine?
Des reflexions sur l’inspiration
Comment ça se passe l’écriture de scénarios ? Compétition ou collaboration ?
Comment s’organise la cooécriture ?
La magie de l’écriture


22:49 – Le marketing les abus et des solutions visant le respect du consommateur

L’intrusion du marketing dans nos vies à la limite du respect de l’individu
La vision du marketing du futur
L’intégration du marketing dans les différents univers de manière subtile
Remplacer consommateur par personne.
Comment est-ce que moi en tant que marque je peux engager les utilisateurs dans le respect ?


54:31 – Diagnostic et solutions pour les journalismes
Diagnostic de l’existant du journalisme
Des pincettes pour l’information argumentative causé par la peur de la généralisation et du jugement sans nuances.cc @EtienneKlein
Les degats mortifères de l’information algorithmique pour la socièté.
Developper son esprit critique et comment faire ?
Prendre du recul sur l’information
Se méfier de soi-même


1:35:52 – La création d’écosystème numérique
Une mission de vie, une mission de referencement
Les differents ecosystemes d’informations
Comment trouver et garder sa liberte de penser ?

– Le livre Bâtonner : Comment l’argent détruit le journalisme, de Sophie Eustache : http://www.editionsamsterdam.fr/batonner/

– Le son du mémoire de la journaliste : Mook et podcast : quand le journaliste dit “je” (formats émergents et première personne), de Antonella Francini (https://soundcloud.com/antonella-francini/mook-et-podcast-quand-le-journaliste-dit-je-formats-emergents-et-premiere-personne?in=timothy-duquesne/sets/journalism-futureofjournalism

– Throwing Rocks at the Google Bus, de Douglas Rushkoff : https://rushkoff.com/books/throwing-rocks-at-the-google-bus/


Sous titres générés automatiquement du podcast sur Youtube

la capacité d'agir sur des pixels nous a

conféré un nouveau pouvoir puissant

protéiforme et inédit aux yeux de

l'humanité nous venons simplement de le

découvrir et nous n'avons probablement

pas conscience du potentiel de ce super

pouvoirs je vous propose donc de

découvrir

Timothy Dusquesne auteur de l'avenir des

pixels avec qui nous revenons sur la

découverte de ce super pouvoirs akai

coûts mais aussi sur des initiatives

possibles de chacun pour reprendre le

contrôle et redonner des couleurs à

notre seconde pixels si motive bonjour

merci d'être présent sur ce premier

podcast de hack in reality bonjour

julien merci à toi de me recevoir écoute

alors j'ai voulu l'inviter parce qu'en

fait

notre rencontre et un petit peu un

comble quand même c'est un étudiant qui

m'a recommandé ton livre et on site

internet sur lequel j'ai découvert ta

vision du monde sur sur plein de choses

sur notamment sur les données en général

du numérique sur notre attention sur

internet et c'est vrai que j'avais envie

de discuter un petit peu de tout ça avec

toi

avant de commencer parce que tu as écrit

un livre qui s'appelle l'avenir des

pixels est entre nos mains je voulais

afin qu'on soit tous d'accord sur le

terme que tu nous donnes la définition

de pixels

d'accord

alors en fait le terme de pixels s'est

imposée à moi après un certain temps en

fait si j'ai voulu utiliser le terme de

pixels c'était pour qualifier tout ce à

quoi les écrans nous donne accès

et

quand j'ai commencé l'écriture du livre

je butais sur les définitions

dans l'univers de la création

audiovisuelle par exemple pour te donner

un exemple

d'ailleurs qui est personnel j'ai

coréalisé et coécrit une série de

fiction

que avec en coauteurs ont destiné à la

télévision et donc si cette série avait

abouti à la télé lui si les démarches

qu'on a entrepris entreprises avaient

abouti à une diffusion télévision on

aurait appelé ça un programme court de

fiction dans télévision programme court

humoristique sur et finalement lorsque

youtube est arrivé en france on s'est

dit bon on va

diffuser nos épisodes sur cette plate

forme est là on appelle ça une websérie

en fait les pixels ce sont les mêmes

c'est juste que parce que ils ont

changer de diffuseur on les qualifie

plus de la même façon et on pourrait

prendre mille exemples comme ça sur

lesquels on a des problèmes de définir

ce à quoi on est en train de prêter

attention et en fait le fait de ne pas

rester figés dans une définition et

d'employés finalement l'unité

minimaliste à laquelle on va prêter

attention le pixel ça permet de re de

revenir aussi à l'essence de ce à quoi

on prête attention et de se dire 20

plutôt que de qualifier avec des

définitions ce à quoi on est en train de

prêter attention alors déjà l'idée

c'était de pas intervenir en payer le

terme d' écran puisque on regarde pas d

écran enfin généralement pas un écran

parce que c'est un écran sinon

regarderai des écrans est un on prête

attention à ce à quoi l'écran nous donne

accès et et pour qualifier l'ensemble

j'utilise le terme de pixels aussi donc

pour revenir à l'essence et se dire que

finalement

il est toujours question d'une

information qui nous est transmise d'un

message qui est véhiculé de valeurs qui

sont également transmises

il est aussi question de liberté alors

dans la création du visuel c'est liberté

artistique dans le journalisme

la liberté éditoriale est question de

liberté qui est habitée par

qui nourrit ce pixel

il est toujours question aussi de

données qu'on va dès qu'on va prêter

attention à des pixels ou interagir avec

tes pixels quelle que soit la nature de

ce pixel on va générer des données le

plus souvent à notre insu et finalement

tout ce à quoi on va prêter attention

quel que soit ce à quoi on prête

attention il ya un certain nombre de

critères j'irai de l'analyse

et et puis dans la définition de pixels

il ya une définition qui me vient mais

qui émanent en fait d'un de mes lecteurs

qui a écrit un article à propos de mon

livre il ya déjà quelques temps de cela

et qui parle du pixel comme

le plus petit dénominateur commun entre

deux humains et j'aime aussi beaucoup

cette définition c'est l'idée que

on a un pixel et puis de part et d'autre

de l'écran on a un ou des humains

côté production de ceux qui envoient le

pixel généralement il ya

il ya souvent plusieurs humains si on

pense par exemple

une vidéo qui serait diffusée sur

youtube il ya à la fois même s'il ya une

seule personne qui a produit la vidéo

mais il ya derrière le pixel à la fois

la personne qui a produit la vidéo et

puis pour qu'elle arrive jusqu'à notre

regard il ya notamment les équipes de

youtube les concepteurs de l'algorithme

de youtube par exemple où les

concepteurs de l'interface de youtube il

ya tous ces humains en fait derrière

entre la personne qui fait naître le

pixel et le moment où elle arrive à nous

et puis après on est un ou plusieurs

spectateurs devant mais il ya toujours

en fait le pixel crée le lien entre des

humains d'accord pardon parce que déjà

une très longue définition et non mais

est très intéressante et en fait ils

abordent elles abordent plein de sujets

et du coup je le fais en aparté qu'il

répond pas là dessus mais donc du coup

tu as une vie de scénaristes un petit

peu avant avant tout avant tout ça avant

d'avoir écrit ce livre et état

est ce que tu peux me dire comment est

ce qu'on devient scénariste qu'est ce

que c'est un scénariste

pourquoi avoir choisi cette ce métier là

au début alors c'est un choix qui s'est

un peu imposé à moi en fait

les études que j'ai fait me destinez pas

du tout à cette activité là puisque j'ai

fait des études j'ai suivi des études en

école de commerce à lyon

et avec une spécialisation en marketing

et donc

je me destinais plutôt ce que j'ai fait

d'ailleurs les premières années de mon

activité professionnelle à la partie

froide entre guillemets des médias

donc par exemple je travaille dans le

domaine des

dérives régie publicitaire

commercialisation des espaces

publicitaires

différentes activités qui ont toujours

été liés au monde des pixels jusqu'à une

activité où j'ai fait du conseil en

marketing pour des grandes marques

internationales et là en fait c'est

simplement que j'ai été rattrapé par la

passion de l'écriture créative

à cette époque là je dis rattraper parce

que pendant mes études j'ai je co animer

une association qui organise un café

théâtre et avec

mon co auteur de la série dont je

parlais tout à l'heure

on a diffusé sur youtube en fait on

s'est rencontrés sur les bancs de cette

école et ont co animé ensemble café

théâtre on écrivait des sketches

ensemble des sketches comédie qu'on a

interprété à la fois dans des spectacles

à l'école et dans des cafés théâtres à

lyon et et plusieurs années après

l'obtention de mon diplôme j'ai été

rattrapé en fait par l' envie de décrire

et de envie d'écrire de façon

professionnelle alors comment on devient

scénariste il ya des écoles pour ça mais

c'est pas la formation que

que j'ai reçu initialement et donc la

façon dont moi je suis devenu scénariste

d'abord c'est en découvrant à l'antenne

dès diffusée sur certaines chaînes des

programmes courts humoristiques et

et

l'envi de

décrire pour ces univers là parce que

en voyant ces personnages me venaient

des idées d'histoires avec les

personnages que je voyais et alors

comment après ça c'est et puis vacances

comme comment je rentrais dans cet

univers professionnel qui me mettais pas

très familiers je dois dire

aller à l'époque ça semble très lointain

j'avais un magnétoscope et je croise de

mémoire ces singes j'enregistrais des

programmes de façon à pouvoir mettre en

arrêt sur images des génériques de fin

identifié qui était producteur qui était

directeur d'écriture et puis

contactés les sociétés de production et

après passer des castings d'auteur

donc un peu comme des casting de

comédiens pour ce type de programme et

pour un programme par exemple j'avais un

numéro 400 et des poussières donc il

avait auditionné

400 auteurs et puis on propose des

textes et puis petit à petit

l'équipe se resserre et sur ce programme

en particulier ou départ on était quatre

cents ans on s'est retrouvé à 10

ampoules d'auteur de référence ils ont

sélectionné les dix

oui on s'est dit ça travailler de façon

régulière donc voilà comment moi je suis

devenu auteur est aussi ça s'est imposé

dans le sens où c'est

mon cerveau qui m'envoyaient des scènes

de fiction

et des

voix lors des des idées de situation des

idées de

que j'avais envie de transmettre en

images j'aime beaucoup ce que tu dis

c'est

cette idée que l'idée elle été transmise

à ton cerveau et

ça me fait penser à nikola tesla qui

pensaient que notre cerveau était une

communauté de radio

ça c'est une découverte que j'ai fait

finalement relativement récemment que en

fait les idées qui nous viennent

dans simplement c'est un peu le principe

de la radio où elles sont

sont dans l'air ce ballet se balade et

cherche le ou les porter parfois

parfois on peut avoir deux porteurs qui

vont avoir la même idée au même moment

et faire naître deux inventions

similaire à deux endroits très éloignées

sur terre ils ont reçu la voilà une

hypothèse mais qui est vraiment à priori

sérieuse et assez documenté c'est que je

suis la même information c'est ça c'est

très intéressant pas forcément le sujet

de cet entretien mais c'est vrai que ça

me fait penser je crois que je crois

qu'une anecdote comme ça avec michael

jackson qui il serait la nuit il appelle

son son agent est dit il faut que

j'écrive ça parce que sinon on va me

piquer l'idée il faut l'écrire

maintenant et c'est donc

je pense qu'il était dans la même

optique enfin bref ok donc en fait une

carrière d'abord avant tout dans le

marketing ensuite dans dans la dans

l'écriture de ces deux scénarios

de manière complètement autonome

finalement parce qu on se découvre quand

même

quelque chose qui était d'une certaine

manière assez proche de ce que tu

faisais mais d'une certaine manière

aussi assez lointaine dans le sens où

c'est pas la même écriture c'est quand

même

c'est quand même un autre univers et la

compétition elle doit être assez rude

pour entrer pour faire ça de manière

professionnelle

ouais c'est seulement que j'emploie le

terme de compétition parce que pour moi

il est bien il devrait ne pas avoir de

sens dans cet univers là

mais effectivement

quand on est quatre cent et qu'on se

retrouve à dix mais même même à 10 en

fait moi je

sur une série en partie comme en

particulier quant au temps quand on dit

on au départ on était quatre cents ans

on se retrouve à dix autour de la table

on pourrait dire bon voilà ça va être

confortable et et puis on est tous là

pour

que le programme soit le meilleur

possible et donc là on va coopérer

même si chacun apporte ses textes l'idée

des réunions d'auteur s'était pas selon

moi de faire en sorte que on améliore

les textes des uns et des autres tous

ensemble de façon à porter le programme

qu'ils soient meilleurs et puis

en fait dans les faits ça se produit pas

toujours comme ça

et puis c'est quoi c'est une bataille à

celui qui a le meilleur texte et du coup

qui sera le plus reconnu c'est parfois

ça après j'ai d'autres expériences plus

heureuses ou

plutôt en co écriture donc la cc on

serein sur un programme de fiction que

j'ai coécrit pour disney channel france

qui a produit

si je ne m'abuse deux séries

écrite en france est produite en france

est une des deux séries j'ai coécrit la

saison 1 on était en or en co écriture

et et là il ya une vraie

une vraie coopération est d'ailleurs le

coauteur

devenu un ami en fait parce que c'était

un travail intense

sur une période finalement assez courte

et pour y faire pas mal d'épisodes et

donc

il ya de la complicité il ya

collaboration de la collaboration

ça alors ça la co écriture pour moi il

ya un côté super magique

celui que j'étais ans rappelait mon co

auteurs historiques rappelle jean paul

vézina on s'est rencontrés donc sur les

bancs de cette école de commerce

l'expérience de la coécriture quelque

chose de magique a déjà l'expérience de

l'écriture tout seul c'est assez magique

ce que on a des idées de des idées de

seine qui s'imposent des idées

d'histoires et après eux mêmes sur

certains formats audiovisuels le fait de

travailler régulièrement sur tel ou tel

format audio visuel d'être familier avec

la façon dont les comédiens vont

interpréter

ont fini par entendre les voix des

comédiens au moment quand on écrit et à

savoir si ça va sonner juste ou pas pour

telle ou telle personne

est alors et donc ça s'est il ya un côté

un peu que je trouve un peu magique dans

l'écriture et après dans la co écriture

là où c'est magique c'est

ces cantons

on arrive après ce qu anticipé l'un et

l'autre ce que l'autre va dire est que

ça se construit comme ça en briques

intéresse à s'imbriquer quand une vraie

complémentarité et la

et du coup on peut rentrer un petit peu

dans les détails comment ça se passe

c'est à dire que dans vous écrivez ct

kwh à chacun son épisode c'était chacun

on faisait ce qu'on écrivait des sénats

de est ce que c'est moi j'écris 700 et

christelle la prochaine commence à un

tel projet après ça va vraiment dépendre

des proches dirais ok sur la possession

de balle sur la série on s'est retrouvé

à dix our juste pour terminer sur la

notion de compétition moi je j'ai

toujours proposée sur ce type de format

audio visuel comme auteur de me rendre

sur les plateaux de tournage notamment

pour voir les textes que j'avais écrit

tourné non pas pour juger ou

ou même pour intervenir parce que là

c'est drôle du réalisateur qui prend le

texte en main mais pour être meilleur

par la suite pour comprendre les pauvres

des contraintes de production le rythme

d'une journée de tournage

voir comment les comédiens réagissent

par rapport aux textes et c est

généralement les auteurs sont dans les

expériences que j'ai vécues en fait non

ça va dépendre des sauces et

des projets société de production mais

parfois l'auteur est pas le bienvenu il

un peu un truc alors que c'est dans une

optique de coopération et une fois

encore de faire mieux

enfin de s'améliorer dans la durée et

puis de faire mieux tous ensemble et

parfois même c'est utile parce que on

s'aperçoit au tournage d'une scène

sonne pas très bien où

hélas le comédien peut proposer quelque

chose real propose de proposer quelque

chose mais si l'auteur est là lui aussi

peu de force de proposition mais même

sans imposer mais toujours dans le but

de faire le meilleur travail ensemble

mon ennui c est la date le

plus tôt pertinent que le terrain soit

là parce que c'est quand même lui qui a

écrit la tribune bah oui et utilisés

comment s'organise après la coécriture

ça va vraiment dépendre des projets dans

les projets que je

développe donc avec jean paul dionne

notamment là on a on a un projet de

série de fiction en podcast

là l'histoire

c'est né d'une envie commune de

documenter le monde d'une certaine

manière de traiter d'un sujet alors le

sujet est lié aux nouvelles technologies

c'est un univers légèrement dystopique

donc l'envi de alors par des chemins

différents on arrive à cette même envie

on échange dessus et ont d'abord

[Musique]

on amène

toutes les idées qui nous viennent à

partir de l'an viii qu'on commune qu'on

a et puis et après il ya des idées

parfois par exemple quand on écrit une

note d'intention donc la note

d'intention ses bas comme son indic

c'est l'intention de ce projet de

fiction

par exemple on peut se dire on écrit

chacun de notre côté

une note d'intention et on se réunit et

on échange et on construit quelque chose

ensemble à partir de nos deux

propositions mais parfois à partir d'une

troisième piste mais c'est parce que on

ne peut faire naître cette troisième

piste que parce qu'il ya eu les deux

premières qui nous y ont amené

après sur les dialogues

là

allah m'a lassé du jeu enfin cdu c'est

vraiment de l'amusement

c'est il faut faire avancer le récit

mais il faut que ça claque ça

sonne juste que ce soit crédible

et

oui c'est le terme qui me vient fuchs

faut que ça claque et après les annales

plaisir de

chercher le mot juste j'aime beaucoup ce

que continue continue des rythmes ça il

ya un petit sourire espiègle qui vient

sur ton visage c'est assez incroyable

ok c'est un kiff c'est

il ya pas jeu on fait ça par passion de

toute façon je pense qu'on s'y trouvent

c'est pour ça que j'ai je disais j'ai

été rattrapé par sa c'est à dire que je

mener en parallèle en fait la période je

suis devenu scénariste jeu mené en

parallèle pendant deux ans une activité

de consultant en marketing pour des

grandes marques internationales

dans une structure dont j'étais un des

cofondateurs et et de l'autre et parfois

c'est la journée se découper où j'étais

en réunion

au siège d'une grande entreprise le

matin et l'après-midi en réunion

d'auteur et en fait même jeu

ces deux univers et et à ce jeu les

rangs des assez hermétique donc même un

physiquement je me changeais en fait

pour enfin changer

d'univers professionnel et je me dis

c'est de vie en parallèle pendant deux

ans jusqu'au moment où en fait c'était

plutôt nabeul physiquement mais ce que

ça veut dire c'est du non-stop en fait

ouais

ça me fait penser le podcast que j'ai

enregistré la semaine dernière le il

s'appelle olivier ihl présent il me

disait ben voilà les individus en

général une garde-robe de

personnages qui va être est il est vrai

dans sa garde-robe tiens je mets le

personal boulot après je mets le

personnage famille le personnage tout

seul et là je crois qu'on a un bel

exemple génial du coup j'avais envie de

revenir un petit peu sur sur le

marketing parce que c'est quand même un

sujet que tu abordes beaucoup dans son

livre et qui me semble assez pertinents

je pense que le

la faciès du marketing un peu intrusif

et

à la limite du respect de l'individu

elle est quand même assez présente chez

pas mal de gens et je pense assez

conscientisés et du coup je voudrais

revenir sur les solutions marketing que

tu as de

la vision du marketing du futur

en fait la vision du marketing d'abord

elle a été nourrie par les expériences

que j'ai eue avant de changer de vie

professionnelle et notamment par sa

dernière expérience

où je faisais du conseil est en fait le

conseil s'appuyer sur de l'analyse de

bases de données à partir d'une

méthodologie d'analysé de bases de

données dont nous étions les

les inventeurs et alors je vais pas

rentrer dans le détail de

cette méthodologie mais

sur les enseignements en fait l'idée

c'était de pouvoir identifier le noyau

dur de consommateurs super fan

d'une marque mais a non seulement super

femme mais aussi gros consommateurs dans

cet univers de consommation ce qu en

gros c'était une marque et que tu

t'adresses à des gens ils sont super fan

de toi mitteilte achète jamais parce

qu'en fait ils n'ont pas besoin de tes

produits mais alors tu as marre qui la

trouve géniale va en fait t'es content

mais en fait ça fait un peu une belle

jambe quand même ne te dire il adore mes

produits mais ils les achètent pas parce

qu'ils n'ont pas besoin ou c fin ça

correspond pas à leur consommation mais

il trouve très sympa ou à linverse te

dire là il ya des gens qui achètent

énormément dans cet univers de

consommation pas de bol en fait ils

achètent mon concurrent ils sont fans de

mon concurrent est pas de ma marque donc

je vais leur parler mais en fait ils

sont assez indifférent à mes messages et

donc en fait nous on le lit des stocks

ont identifié des gens qui sont à la

fois super fan et est à la fois

le consommateur dans cet univers de

consommation là après dans les

enseignements

sait déjà que ça permet d'identifier un

noyau dur de consommateurs généralement

qu'ils représentent alors quelles que

soient les univers on a travaillé dans

des univers de consommation très variés

de la marque enfin deux marques grand

public des marques be to be dans

différents pays dans le monde et

systématiquement on a entre 8 et 11%

généralement 2

d'une population qui représente

80 90 % du potentiel commercial d'une

marque donc en fait c'est très très

concentré ce qui veut dire que le

travail après en marketing c'est déjà d

identifier les causes identifiées ce

public et puis comprendre c'est à dire

regardez on a identifié maintenant on va

comprendre qui ils sont

et là on peut revenir à des critères

d'analysé un peu classique sac en fait

au départ notre méthodologie nous et

identifier des individus sans en avoir

aucun a priori sur qui ça allait être ce

qui est inverse où

la proche traditionnel où parfois on a

des a priori en dix ans 20 ma marque

elle s'adresse aux jeunes ont elles

s'adressent aux urbains où s adresse

nous n'avait pas d'à priori et c'est

qu'une fois qu'on a identifié

c'est entre guillemets super

consommateurs qu'on regarde qu'ils sont

et et mais surtout

pourquoi ils sont là comprendre pourquoi

ils sont là et et après le travail du

marketing c'est

c'est pas de leur faire connaître la

marque puisque ils la connaissent mon

sommeil la connaissent mais ils l'aiment

donc une grosse partie du travail de

marketing c'est d'entretenir cette cote

d'amour déjà de comprendre pourquoi ils

nous aiment et de confort de les

conforter dans cette cote d'amour et ce

qui peut amener à un marketing beaucoup

plus sobre on n'a pas besoin d'en faire

des tartines ils nous connaissent on n'a

pas besoin de parler à tout le monde

finalement on a besoin de bien connaître

vraiment le coeur de nos consommateurs

et on peut avoir un marketing sobre

c'est à dire on n'a pas besoin de parler

à tout le monde donc on n'a pas besoin

par exemple d'inonder

les espaces

publicitaires en télévision on n'a pas

besoin d'inonder l'espace public

d'affichage on peut être sobre et et

puis on peut être sort et puis on peut

être très pertinent et et puis

un autre élément aussi c'est dans la

définition de l'univers concurrentiel

c'est ce que je veux dire pas c'est que

traditionnellement une marque mettons de

sportswear va se dire maman mais

concurrencer les marques de sportswear

en fait

ça c'est votre de votre côté de marque

puisque vous regardez ce qu'ils font à

vos yeux le même métier mais en fait

quand on se met à la place

de chacun de nous qui sommes plutôt

exposés aux marques qui les consomme et

qui entretenons une relation avec les

marques notre univers concurrentiel on

le définit de façon très différente

et on va arbitrer par exemple un achat

entre des entre des marques mais qui

sont peut-être même pas dans le même

univers professionnel va dans le dans le

même dans le même univers de

consommation c'est juste que l'on dit ce

mois-ci je vais m'acheter une paire de

baskets mettons et où une paire de

lunettes de soleil que j'ai besoin

j'aimerais bien les deux mais budget va

pas forcément me le permettre je vais

arbitrer finalement ils sont là à ce

moment là pour telle personne elles sont

en concurrence

qu'est ce que je fais qu'est ce que je

place un choix prioritaire est en fait

le champ concurrentiel et très différent

puisque pour telle personne par exemple

dans votre univers de consommation vous

allez avoir un consommateur qui va se

dire marque à et marck b pour moi elles

sont à peu près équivalente mais dans

pour un autre pour quelqu'un d'autre ça

va être marque à top niveau marc b très

très très très en dessous et pour un

troisième ça va être marca très en

dessous marck b top niveau de demain

d'affinités d'amour

[Musique]

pour le consommateur pour lequel

marquera marc besset presque équivalent

en termes d'effort marketing on peut

comprendre il faut convaincre que si

vous êtes marquera il faut une petite

préférence pour la marque heures si vous

êtes dans le cas où l'as marqueur est

très au dessus les forains marque de

remarketing il est quasiment inexistant

il faut juste sept juges de l'entretien

et dans le troisième cas où la marque

laura est très en dessous et la marque b

très en dessous très très au dessus bon

il est quasiment rien à faire 20 et vous

aurez beau faire les

dépenses en marketing que vous allez

devoir faire pour convaincre le

troisième individu elles sont

monumentales pour le pour faire changer

son imaginaire à vous faire monter votre

marca mais il faut qu'elles dépassent la

marque bébé la marque bell est au top

niveau comment vous faites est donc ça

définit en fait ça permet de définir

complètement différemment pour une

marque son univers concurrentiel et

plutôt que de voir l'ensemble de deux

mondes comme un univers concurrentiel ça

te dire en fête qui sont mes alliés

qui sont pour tel consommateurs auxquels

je veux toucher le consommateur je suis

marque à bas qu'est ce qu'ils consomment

comme autres marques dans d'autres

univers de consommation

ça nous est arrivé alors très

concrètement pour un une

société pour laquelle on

travaille en conseil qui vendait des

pneus est

[Musique]

calé pour les consommateurs le bon

endroit pour être distribuée distribuer

vos pneus est en fait la recommandation

marketing là elle était liée au réseau

de distribution d'eau d'hier mais en

fait vos fans ils sont dans tel réseau

de distribution il avait perdu cette vue

et il avait quasiment plus de relation

commercial avec le réseau de

distribution en question donc là la

solution marketing c'était de retisser

le lien avec ce réseau de distribution

là c'est pas de faire la pub la pub de

la pub et donc ça veut dire plutôt se

dire qu'ils sont mes alliés

et ça ça a nourri énormément ma

réflexion sur l'avenir c'est de se dire

en fait le marketing il peut être plus

fin il peut être plus tactique

il peut être plus sobre donc plus

respectueux de la tension plus

respectueux de l'ain de l'intelligence

les gens à qui il faut parler en fait

ils nous connaissent déjà donc on va pas

les prendre pour des benêts surtout pas

faux pas les trahir ceux qui nous

adorent la le coup c'est que si vous

trahissez

si tu trahis ton consommateurs alors

quitte à dorel assez lâche c'est la

chute ou pas les trahir donc faut les

respecter il faut avoir du respect en

fait pour les gens à qui tu t'adresses

et et puis c'est de se dire je n'ai pas

besoin de parler à tout le monde que je

peux être sobre dans ma sobre dans ma

communication

est plutôt que de voir le monde comme un

monde concurrentiel me dire mais en fait

je peux voir le monde comme un monde

de coopération et là où j'ai fait le

lien par la suite avec la création

audiovisuelle

c'est le fait de se dire au même titre

que une marque peut se dire mais en fait

les gens à qui ça

à qui j'ai envie de parler ils sont dans

tel réseau de distribution on peut avoir

la même démarche en aidant les gens à

qui je veux parler

il consomme tel média mais après on peut

aller encore plus finement il consomme

telle prothèse type de programme puis

après on peut aller encore plus finement

il consomme tel programme de façon très

fine et là c'est comment est-ce que

intelligemment ce que je veux dire par

là c'est toujours avec sobriété respect

de la tension respect de l'intelligence

comment est ce que je peux m'inviter

dans un programme audiovisuel par

exemple ou un univers fictionnel mais

pas avec des gros sabots

j'allais dire à la cool hein avec

respect

respect pour les gens à qui je m'adresse

et puis respect pour l'univers dans

lequel je souhaite

donc de l'enquète je souhaite inviter et

notamment respect des créateurs qui ont

fait naître cet univers du coup j'ai une

question est parce que

déjà l'être humain porte une vision du

marketing qui est décrit est en ligne

mais c'est vrai que avoir avoir la voix

font plus je comprend des trucs un petit

peu en plus et je me dis comment est ce

qu'on fait cette transition vers ça

parce qu'en fait je vois j'imagine les

marques à la télé qui

enchaîne les pubs pour marca si marca et

marc besse le fond anti continuellement

machin etc si on a un quart est est ce

que si marc huard est est ce que marc

hébert va pas reprendre la part de

marché sur le reste est ce que est ce

que est ce qu'il ya là par devoir déjà

comment est-ce qu'on crée la transition

vers

ce que je propose

en fait la question portait aussi sur le

marketing de l'avenir

j'ai l'occasion de

par une petite digression mais j'ai eu

l'occasion et quelques années ça date

déjà maintenant 10 à 8 ans de participer

à un programme qui était initiée par une

université aux états unis l'université

de wharton justement sur cette question

du marketing de l'avenir de la publicité

de l'avenir et

et

l'idée c'est qu'ils proposent et à des

professionnels qui le souhaitaient de

proposer leur vision de l'avenir de la

publicité il fallait répondre à nos

question c'est comment est-ce que voyez

l'avenir de la publicité et comment est

ce qu'on fait pour y arriver dès

maintenant et ou en tout cas pour ce pur

pour s'y préparer donc j'ai fait une

proposition qui

explique grosso modo ce que ce que je

dis c'est à dire pour une marque

s'inviter élégamment

dans des univers notamment dans la

création audiovisuelle et pourquoi pas

dans des univers de fiction mais dans

des univers je pourrais revenir sur

cette question d'univers c'est pas

forcément

uniquement dans des formats

linéaire donc ce n'est pas

avec du placement de produit enfin ça

c'est

des façons

plus fine plus tactique de

d'être présent dans un univers et d'y

être acceptée voire bienvenue et

notamment sa peut être bienvenu par le

créateur

parce que

ça peut enrichir si c'est bien fait ça

peut enrichir l'univers est

en fait sur cette donc j'ai fait une

proposition qui tournait autour de

autour de ça et ils ont reçu 200

contributions à peu près du monde entier

ils en ont tiré un livre en fête dès le

début du livre le message clé sur

l'avenir du marketing c'est le fait de

dire il faut arrêter de parler de

consommateurs parce qu'on parle à des

gens et ça c'est un message qui me parce

que en fait j'ai aussi porteur de ce

message c'est on s'adresse pas des

consommateurs on est on est heureusement

plus riche que ça

on est

on a plein de facettes dans

dans une vie et dans une journée

heureusement qu'on n'est pas que

consommateur on est citoyen on est

électeur on est spectateur de films de

cinéma on et auditeurs à la radio on est

parent on est on a plein de casquettes

et on est juste en fait on est des

humains on est des personnes on est des

gens et donc en fait de

la conclusion à laquelle arrive à son

arrivée les initiateurs du programme

donc il

écrit un livre en s'inspirant de

l'ensemble des

des des contributions c'est de dire mais

en fait on arrête de parler de

consommateurs on parle là des on parle à

des gens et ça et deuxième chose des

gens qu'on respecte

ta en fait le marketing de l'avenir ou

marketing du futur ça marketing qui

parle à des gens et qu'ils les

respectent

et après on met pas après tout ce qui

est de l'ordre des dispositifs qui vont

être proposées il ya de quoi faire

preuve d'inventivité et de créativité

etc mais la question

finalement cette question là les

secondaires la première question c'est

ce que je suis en train de respecter les

gens à qui je parle et les respects

respecter et des ce respect c'est

respecte et qui sont respectés leurs

temps d'attention est ce que je suis

intrusif pas intrusif et ce que je les

prends pour des benêts est ce que

dans ma communication

1 quelles valeurs est-ce que je

transmets est ce que par exemple c'est

ce nécessaire c'est un exemple la

représentation des femmes dans ma

communication elle est respectueuse des

femmes

est-ce que je suis respectueux

respectueux des gens à qui je m'adresse

et une fois qu'on se dit je pars pas à

des consommateurs je parle à des gens ça

veut dire qu'ils ont semé quand on est

une marque on peut communiquer de façon

extrêmement différentes on parle à des

gens en parlent pas donc on va si on

parla des consommateurs on va parler de

ces produits ont parlé de ses services

ont dernier mais on va dire en une

promotion

[Musique]

mais si on parle à des gens en fait est

qu'on se comprend en considération toute

la richesse de nos différentes

casquettes on

va

on va pouvoir leur parler de façon

extrêmement différentes on va avoir des

marques qui vont prendre des positions

sur des sujets de société sans le voit

on voit arriver c'est pas nouveau enfin

c'est pas nouveau la deux

je dirais que c'est

c'est pas très ancien mais c'est pas

nouveau la de 2021 mais des marques

qu'ils prennent position sur des sujets

de société et

ou qui vous qui s'engagent

concrètement

sur des initiatives qui sont parce

qu'elles sont en phase avec leurs

valeurs et donc quand je parle d'un

rapprochement possible avec le monde de

la création

il faut que ce soit en phase avec des

valeurs mais ça peut être d'autre type

d'initiative on a une marque

d'automobiles par exemple aux états unis

qui s'est emparé il ya quelques années

de la problématique de

la nécessité qu'avaient les drive-in aux

états unis de se transformer pour une

diffusion numérique ce qui représentait

un investissement important en fait

cette marque automobile a mené une

campagne pour aider les parce que les

ceux qui exploitent les drive-in

généralement ils sont sont des

indépendants et le coup pour faire une

transition vers une projection numérique

est relativement important et il ya

beaucoup de driving qui était vrai mis

en grande difficulté parce que ne

pouvait pas forcément à consentir à ces

investissements est en fait une marque

d'automobile qui a mené une campagne

pour contribuer à aider les

cette population de deux exploitants

indépendants de driving à pouvoir faire

leur transition vers des projections

numériques donc en fait ce qu'ils ont

pris est ce que j'espère arriver en fait

est ce que tu peux juste expliquer ce

que c'est qu'un driver ah oui un

drive-in c'est un cinéma en plein air

pardon parce que c'est ce

qui est pas de super comment oui oui

pardon donc c'est un cinéma en plein air

et et est en fait je trouve je trouve

cette

cette façon de faire malines à plusieurs

égards mais notamment parce que le

drive-in en fait on y vient sur un

parking avec sa voiture et il ya un

grand écran qui projette un film et on

les écoute depuis sa voiture

effectivement on n'a pas trop ce taux si

ce n'est qu'il ya eu une expérience

menée alors je crois que c'était au

zénith ici à caen par le cinéma lux

l'année dernière d'un génial ça va

organisé par le donc par le cinéma

indépendant le luxe mais mais c'est mais

c'est pas du tout aussi développer

évidemment en france que ça ne l'est aux

états unis mais en fait c'est de se dire

il ya je vais être un acteur engagé

voilà

en

tant que marque un seul je veux dire

c'est pour plutôt que de communiquer et

d'être dans une posture de communication

je vais m'engager et finalement ce que

peut apporter le numérique c'est la

documentation de cet engagement

mais quand bien même

si la marque peu documenté elle même

mais là où ça encore plus de valeur

c'est quand les gens vont le documenter

et le partager

parce que du coup c'est à dire les gens

qui commencent à faire ton marketing oui

mais on y est déjà et on y est déjà

depuis longtemps donc en fait c'est

simplement se mettre en situation

de

va de créer la situation dans laquelle

des gens vont avoir envie

authentiquement pas parce qu'ils ont un

truc à gagner

un grattage et un tirage au sort ou que

sais-je

mais

qui

salue et l initiative et ils vont parler

positivement de la marque il partage les

valeurs et du coup ça les engage à

partager j'aime beaucoup parce qu'en

fait

ça pas de l'amiante tue présente les

choses c'est quand on part quand même de

la vieille version le vieux modèle du

marketing des sacs d'une certaine

manière est encore présent aujourd'hui

mais qui m'ont si on est à peu près

pertinent je pense qu'il va évoluer

quand même

et on voit cette une certaine une sorte

de souffrance derrière sur ce manque de

respect de l'individu qui était qui est

toujours présent mais qui l'est de moins

en moins qui évolue vers quelque chose

de deux meilleurs je pense je pense tu

me tues mentionner les femmes tout à

l'heure mais c'est effectivement je

pense qu'on a qu'on se retrouve avec dès

aujourd'hui des magazines qui présente

les femmes avec des formes des rondeurs

voie exclusivement des femmes avec ce

genre de profil et je trouve ça assez

génial soit plus en train de conseiller

loin de cet aspect un petit peu

superficielle qu'on avait deux jeux de

la fin dans ce cas là mais aussi de

plein de choses et dans plein de sujets

et cette vision de

hockey quand comment est-ce que moi en

tant que marque je peux évoluer et

engagé l'utilisateur mais en fait c'est

en partageant des valeurs en partageant

des intérêts communs et des choses qui

finalement nous tiennent à coeur en tant

que marque et en tant que personne et je

suis assez impressionné de la vaillante

tu nous a présenté ça je rajouterais

juste un truc c'est que pour moi il faut

que ce soit authentique est en fait une

marque c'est l'émanation dans l'espace

public de des activités d'une entreprise

et s'il ya une dissonance entre le

discours et les actes ça colle pas donc

et on a on aurait au divin plein

d'exemples pour l'illustrer par exemple

des dents sur les réseaux sociaux des

gens qui travaillent pour telle ou telle

entreprise et qui vont moi je pense

notamment à des comptes twitter de gens

qui sont qui travaille pour telle ou

telle entreprise soit dans des contrats

des comptes sous pseudonyme on sait pas

qui est derrière mais on sait que c'est

quelqu'un qui travaille pour telle ou

telle entreprise et qui dévoile les

coulisses

et et en fait on se rend bien compte que

il ya un monde entre le discours affiché

et les pratiques en interne et

finalement une entreprise qui respecte

les gens mais pas seulement les gens à

l'extérieur de l'entreprise mais les

gens à l'intérieur de l'entreprise en

fait ça fait aussi rayonner la marque si

on est si on

mais respectueux des gens

quels qu'ils soient écoute merci

beaucoup parce que je pense que là on a

déjà on a déjà pris une petite leçon de

marketing et de ce que c'était avant de

la vallière danse a évolué et commence

et comment comment bien faire les choses

d'une certaine manière et après en fait

je sais pas si c'est une leçon dans le

sens où

[Musique]

dans le sens où pour moi il ya encore un

gros chemin

à parcourir et

on

peut le voir du côté c'est une

opportunité il ya

[Musique]

un gros travail d'adaptation

du coup alors imaginons un indépendant

freelance heures quelqu'un qui commence

comment est ce qu'il peut

faire évoluer son marketing dès le début

non pas en se disant je vais faire des

pubs sur facebook je vais faire des plus

je vais payer des pubs gp sur google

jean marchand etc mais en se disant

en essayant d'adopter la nes la démarche

pour

que

je la tour une porte enfin qui

pourrait prendre du temps et je sais

même pas si les conseils que je

donnerais serait si pertinent que ça ce

que là ce que ce que je veux dire par là

c'est que

l'authenticité

dans mes conseils auraient par exemple

cette notion d'authenticité

mais si je joue l'avocat du diable et

que je regarde par exemple certaines

publications sur linked in moi je prends

du plaisir en fait à des échanges sur

linked in mais quand ils sont 2 lors de

la conversation quand ils sont de

l'ordre de commentaires mais qui

enrichissent en fait en revanche

les les publications sur linked in de

fiers de vin qui vont qui sont là pour

gonfler l'ego ou des textes

des femmes

[Musique]

des textes longs pompeux pour finalement

par les côtes enfin parler que de soi

il y en a beaucoup et en fait le truc

c'est que

si les gens continuent peut-être que ça

marche pour eux

et donc moi je me serais je ne

recommanderais pas ce je retourne pas

moi ce type de message mais bon c'est

parce que moi à les lire mais après il

suffit d'aller faire un tour sur

[Musique]

disruptive humans off line tyne qui est

un compte sur twitter qui repr qu'il

sorte de best-of des

des deux de ce type de publication des

considérants lieux communs les des

anecdotes soi disant professionnels ce

matin

j'allais au travail et je suis dans la

rue sur le trottoir et là je tombe sur

quelqu'un qui a une notion de vie et

donc les leçons de vie professionnelle

et et enfin il y en a encore beaucoup

ce matin je suis encore tombé sur ce

type de message il y en a il y en a

beaucoup

mais peut-être que ça marche donc en

fait peut-être que mes conseils sont pas

si pertinent que sam gérer plutôt vers

de l'authenticité de la conversation

de la coopération

une qu'ils sont

[Musique]

reproduire à

petite échelle qui sont mes alliés

complètement j'aime bien aussi dans les

comptes sur linkedin tu veux pas le dire

c'est qu'on est sur le podcast et enfin

du politiquement correct mais mais

tu veux je dise quoi je

déploie aussi c'est pas très sympa je

t'aurais pas je ne mentionnerai

évidemment pas une personne en

particulier en plus c'est

parce que déjà d'une manière générale

dans ma démarche

je ne tiens pas à dénoncer ce qui va

dans le mauvais sens et clairement par

exemple dans le domaine du numérique il

ya plein de choses qui ont pris quand

même un chemin assez douteux voire

superbe désastreux mais c'est plutôt de

2 to de mettre mon énergie à dénoncer

c'est mettre mon énergie à

mettre des coups de projecteurs vers ce

qui me semble aller dans le bon sens

mais oui ces messages mais ils sont ils

sont drôles arias un autre compte que je

recommande aussi la qui est sur linked

in c'est copie poste

c'est moi je m'amuse parfois je vois une

publication et je me dis ça

ça semble pas très incarnée par la

personne qui le publie je fais un gros

copier coller je colle dans le moteur de

recherche de linkedin et là je vois me

saljic son profil de gens qu'ont publié

mais mot pour mot le même message

avec là il y en a mais après c'est enfin

j'essaie de prendre ça à l'humour et

avec du recul il ya un message qui

commence à tourner je me dis bon les

celui-là clairement ça on n'a pas fini

quoi cette histoire cette histoire là

qu'on voit qu'on commence à voir naître

j'ai commencé à la voir hier sur twitter

là je la vois sur lui et il me dit ok

donc la partie penser au moins six mois

avec ses

jeux

il ya un type de marketing sur linkedin

qui m'importe le plus c'est c'est ok

alors on a eu on a on a fait ça donc

apparemment ils ont fait ils ont fait un

truc en général franchement et c'est

bien c'est bien un vendeur et état mais

alors pour il pourrait y avoir merci de

mettre j'ai mes commenté marchand etc et

je suis à peu près sûr j'ai jamais fait

parce que parce que je me dis que voilà

mais je pense qu'on se retrouve quand

même avec un contenu qui est quand même

assez récurrent sur l'hymne gaccio du

sur internet en général rien de très

novateur c'est juste le set cette farce

et attrape la en mode voilà je mon poste

et vue du coup j'ai plein de contacts

etc et je pense que en termes d'éthique

on a un peu un peu moyen après oui en

fait tout ce qui est de l'ordre de la

technique or sur linkedin par exemple

s'est appelée apprenez à déjouer

l'algorithme et il ya des langues qui

vont être expert sur comment fonctionne

l'algorithme de lieux de linkedin et

comment quoi ouais mais en fait c'est

surtout comment vous est authentique

comment vous avez des vraies

conversations comment ou

après et puis comment vous vous servez

de l'outil intelligemment par rapport à

votre activité il ya des gens qui font

ça extrêmement bien

et qui ont une ligne éditoriale

malines pertinentes et

je suis quelqu'un comme ça sur linked in

key dont l'audience a explosé et mai

[Musique]

assez peu de temps en fait

c'est aujourd'hui je crois une des

personnes les plus influentes sur linked

in en france et elle a

démarré il ya pas si longtemps que ça ça

fait un peu plus d'un an je crois

vraiment cassé mise à publier de façon

régulière mais elle a trouvé sa ligne

éditoriale et c'est pas là c'est c'est

malin et c'est bien

c'est bien écrit

mais c'est elle

c'est pas qu'on peut pas copier coller

c'est

là ma jeunesse oui mais en fait j'essaie

de retrouver son nez

et

je vois passer ces publications mais son

nom là ne me revient pas repousser son

jeu là mentionnerait volontiers s'ils

sont nombreux bien parce que

pour chaque outil on peut trouver une

façon vraiment personnel est authentique

et et qui apporte du succès son activité

et donc moi sur linkedin je pense que

j'ai toujours pas trouvé vraiment bon

mais

mine de rien c'est pas et sait pas si

évident que ça parce que finalement

[Musique]

dans dans les sujets qu'ils traitent ils

sont quand même assez

vagues parfois un petit peu sensible

parfois un petit peu dystopia aussi en

lien avec l'ars a refait lien avec la

série mais je pense qu'une ligne

éditoriale autour des solutions que tu

as dans ton livre elles sont elles sont

géniales à son génial et le truc

l'inconvénient c'est que

pour moi tu fais un petit peu partie des

pionniers sûreté solution on va parler

du journalisme après

il ya des choses vraiment intéressantes

il ya

le concept d'éco système dont on va

parler aussi créer son écosystème pour

en fait en développer d'autres à côté et

que chacun et les liens entre les

différents écosystèmes évoluent tous

ensemble cette espère beaucoup plus

orienté collaboratif que celui qui va le

payer plus de pub

tout ça c'est on n'y est pas encore

c'est une sorte de deux révolutions

identitaire de l'humain et de l'individu

qui va partir aussi dans son

qui va se détacher pour moi des grosses

entreprises et qui va partir plus dans

ok je vais créer mon truc mon pour faire

pour faire mon petit la petite tache mon

petit bout dans ce dans ce monde quoi

donc non je pense que les trouver sa

ligne éditoriale là dessus c'est quand

même assez assez délicat et la

difficulté des pionniers là dessus c'est

qu'avant qu'elle soit adoptée c'est

aussi ça prend un petit peu de temps je

pense

du coup franchement je pense que j'ai

envie de partir sur le journaliste parce

que par tension journal est ce parce que

c'est pareil c'est un petit peu la suite

du marketing c'est la démarche est la

même et les solutions sont présentes

aussi est

une fois de plus le journalisme tel

qu'il est tel que les défauts qu'on lui

connaît aujourd'hui j'ai pas forcément

une rentrer là dedans mais plus dans les

solutions que tu décris dans le livre

parce que les mêmes celles que tu me que

tu sais ce que tu sais qu'ils sont

nouvelles aujourd'hui qui sont pas

présentes dans le livre celle que tu a

identifié toi aujourd'hui qui sont les

plus pertinentes et ta vision du

journalisme dans le futur aussi

effectivement je peux je on peut aller

plutôt sur la partie solution mais

sur la partie diagnostic de l'existant

je me permets quand même une

recommandation je pense par exemple

livre de sophie hostache bâtonnets

comment l'argent a détruit le

journalisme qui est un

voilà c'est une lecture que

je recommande vivement

et

voilà on pourrait faire

s'étendre sur les problèmes mais

effectivement sur les solutions déjà sur

l'enjeu l'enjeu d'un journalisme st

c'est

d'être bien informé sur le monde est en

fait si on veut pouvoir agir dans le

monde c'est important d'être bien

informé est donc cet enjeu du les enjeux

liés au journalisme pour moi ils sont

cruciaux

quand on parle de journalisme et de

journalistes assez souvent on va dire

pas

dans ce que je peux lire et notamment

dans ce que je peux voir comme message

partagé sur les réseaux sociaux des

messages du type les journalistes ceci

les journalistes ceux là où le

journalisme en fait

quand on creuse et qu'on commence à

vraiment s'intéresser au travail des

journalistes et de tel ou tel ou tel

journaliste

je pense qu'il ya autant d'exercer

autant de façons de il ya autant de

façons pardon d'exercer le métier de

journaliste qui a deux journalistes

il ya des gens qui sont porteurs d'une

carte de presse et qui ont pour mes yeux

qui font plus de travail journalistique

depuis longtemps mais

sont à l'antenne

ils sont toujours présentés comme

journalistes

mais le sérieux que requiert d'exigence

que requiert le métier de journaliste et

de non plus et il ya des gens qui à

l'averse

ne sont pas porteurs d'une carte de

presse et exerce le métier de

journaliste et

y avait grand engagement et avec talent

donc il ya x façon d'exercer son métier

de journaliste est donc il ya pas le

journalisme il ya c'est un terme que je

mets volontiers au pluriel

et

et d'ailleurs d'ailleurs ça me fait

penser sur le fait qu'il ya autant pour

moi de façon d'exercer le métier de

journaliste que deux journalistes ça me

fait penser à un mémoire de fin d'année

qui a été écrit par une journaliste

alors pareil son nom m'échappe mais là

on peut retrouver son mémoire puisqu'en

fait son mémoire a pris la forme d'un

podcast et la diffuser sur saint cloud

est gelé

intégré à la liste de lecture sur ma

chaîne c'est un cloud sur le thème du

journalisme donc on peut le retrouver

comme ça facilement et là ce nombre ne

revient pas et elle a fait un travail

d'une très grande qualité sur le

journalisme et et elle explique

qu'aujourd'hui le journalisme est

forcément très liés alors je vais dire

beaucoup moins bien que qu'elle lequel

le 10

mai en fait la question c'est s'il ya la

question de l'objectivité est ce que le

journalisme s'engager ce qui parle en

son nom et en fait nous amène de mais de

façon c'est vraiment hyper intéressant à

écouter et la forme en plus c'est très

bien produit travail très brillant

en fait nécessairement c'est le fruit de

la personne qui est derrière mais il

faut écouter son podcast c'est bien

mieux dit mais en fait c'est cette idée

que

il n'y a pas

à mes yeux le journalisme il n'ya pas

les journalistes et en fait d'ailleurs

ce sera le cas sur tous les ailleurs

petite parenthèse mais qui est important

sur tous les sujets il n'y a pas les

médias il n'ya pas les médias

indépendants c'est sinon mais très vite

on va en tire des conclusions hâtives on

met dans le même sac

et ça revient à la pourquoi je parle de

pixels c'est on revient on revient à

l'essence est plein on regarde finement

un peu au microscope et jamais parce

qu'en fait c'est toutes les précautions

qui prend là c'est pour éviter tout le

jugement des autres pour qu'ils arrêtent

de se limiter à juste à ça c'est dans

cette case là du coup je regarde même

pas exactement mais en fait ouais parce

que oui c'est un enjeu de société aussi

moi je trouve que le débat le débat

apaisé

parce qu'il est devenu inexistant

puisque les une fois encore je

généraliserait mai mais c'est pas ce qui

est mis en avant

et c'est vraiment pas ce qui est bien

c'est parce qu'ils aient mis en avant

c'est pas ce qui fait l'actualité du

moment c'est on est dans les raccourcis

et sur une version sur tous les sujets

20 dès qu'on va dire laisse aussi et

qu'on va vouloir généraliser et

effectivement si on commence à

généraliser c'est à dire que sur

n'importe quel sujet ben en fait on va

diviser

il y aura les pros ceux ci et les

antilles ceci est un débat pas apaisé et

qui perd toute nuance

c'est c'est vraiment parce que ça me

fait penser à

quelqu'un de très connu sur internet

s'appelle etienne klein qui explique

justement que la vérité se trouve dans

les nuances et pas seulement dans ok

telles quelles cases elle est là tel

casella et et je trouve que c'est

tellement bien dit est tellement

pertinent parce que on se rend compte

que derrière l'écologie il n'y a pas que

des gens qui sont anti nucléaire

derrière derrière n'importe quel sujet

il ya tellement de choses de

possibilités et c est ça me semble

tellement important d'arrêter de se

baser sur à d écologie ça veut dire que

tu es végétariens et que tu pendant deux

secondes genre tranquille surtout si

comme je sais tu commences à penser à

tous les sujets

auxquels il peut potentiellement y avoir

débat tu peux commencer en liste est pas

mal et puis en fait ça me vient souvent

cette pensée à me dire tu rencontre

quelqu'un tu le dis sur tel sujet qui

tient pas mal à coeur c'est vraiment en

phase je dirais ok t'es vachement

feinter interface dont tu veux dire ok

on voit le monde de la même façon depuis

toujours une porte et tu vas aller sur

un autre sujet et ça marche encore c'est

un sujet qui me tient à coeur

on a la même vision des choses est un

bon tour une troisième porte sur encore

un autre sujet et là tu te dis mais non

mais alors je suis pas du tout d'accord

et en fait si tu prends je pense que ça

marche à tous les coups tu prends deux

personnes tu les réunit parce que très

forte affinité et tu vas ouvrir des

portes tu vas te rendre compte qu'en

fait bas et non il y aura forcément des

sujets sur lesquels il y aura un clivage

est peut-être vraiment fort

et en fait c'est comme ça qu'une société

est constitué en fait et donc ces débats

qui sont réduits à les pour les contre

les pro et les anti ceci etc

c'est pas c'est même pas que c'est pas

que ça m'épuise on s'en fiche que ça

m'épuise moi je me surtout que je

ressens plus d'en être observateur un

peu dépité mais on aime et on s'en fiche

mais enfin c'est juste que je trouve que

c'est extrêmement toxique pour la

société c'est c'est super toxiques et et

ça nous conduit dans

un mur et le truc pour revenir au

numérique c'est que ben en fait ça fait

les choux gras des algorithmes de

recommandations qui se disent ok alors

lui ou elle

elle a regardé

tu es le

tel épisode sur la plateforme à

l'arrière et un épisode c'est mon jeu je

vais la conforter dans ses opinions

parce que c'est comme ça que je vais

l'accrocher et accrocher son opinion est

en fait plutôt que de dans une démarche

d'ouverture d'esprit en fait ce qui ce

qui est rentable pour ma plateforme

c'est de l'enfermer dans

c'est de l'enfermer dans sa façon de

voir le monde et en fait c'est en train

de créer des dégâts mais on les constate

c'est quasiment quotidiennement on

constate ces dégâts là

et c'est mortifère pour une pour une

société

le 2e est en fête et puis ça peut aller

enfin

loin pour des individus ça a été

documentée notamment par une journaliste

du new york times qui a fait

l'expérience sur sur youtube

de suivre systématiquement les

recommandations de l'alcool de

l'algorithme de recommandations de you

tube hey hey hey

et en fait c'est

sale envoyer systématiquement de lien en

lien en fin de vidéo en vidéo vers la

version extrême du thème de départ donc

elle l'a fait sur différents thèmes donc

tu évoques le nucléaire où tu peux

partir de

là on peut partir de n'importe quel

geiger fasse n'importe quel sujet

l'écologie et puis où le respect de

l'environnement n'importe quoi on prend

un sujet et puis on va on va partir

d'une vidéo et puis on va suivre les

recommandations et s'est retrouvé à

la fait sous la forme d'une expérience

est systématiquement l de liens en liens

de recommandations plus tôt en

recommandations elle arrive sur des

prises de position de plus en plus

extrêmes est un ferment tu

es pour rester sur le sujet du

journalisme que je perds pas de vue

justement le journalisme en main et les

journalisme

sont là pour nous ouvrir sur le monde

pour éviter de nous laisser de nous

laisser enfermer et là je mentionnerai

en fait je mentionnerai normal je

pourrais faire des recommandations il ya

des titres

journalistique auquel je suis super

attaché mais a une fois encore ça ne

cesser c'est là

c'est parce que je trouve qu'il est

important de dire aux gens de

[Musique]

se documenter sur le monde inde essayer

de le comprendre notamment par le biais

des journalistes et des journalismes

de comprendre ce à quoi ils sont en

train de prêter attention donc si

vous regardez telle chaîne de télévision

vous lisez tel journal etc qui il

appartient commencé finances et qu elle

est modèle économique est ce que la

personne qui publie documenté sur le

sujet et ce qu'elle est

et il ya x questions à

se poser et puis multiplier ses sources

d'information

multiplier ses sources d'information les

recroiser et finalement soi même c'est

quasiment devenir soi-même journalistes

pour

voilà pas se laisser intoxiquer et

prendre prendre du recul et en fait

quand on prend le temps de faire ça ben

déjà en fait on publie bovins semblons

publie beaucoup moins parce que avant

d'avoir une opinion tranchée sur telle

ou telle chose

non mais sur le fait qu'il va faire

l'actualité du jour telle personne a dit

et le truc alors ok qui me dit que telle

personne n'a dit le théâtre qu'est ce

que je peux voir la vidéo d'origine

hockey déjà signé interview d'une heure

faut que je passe une heure là dessus 1

donc ça potentiellement si on fait ce

travail de se dire mais en fait on est

appelé chacun avec des journalistes en

fait si on veut avoir être éclairé sur

le mail sur le vin le mieux possible sur

le monde et pouvoir penser librement et

pas être dans tel ou tel clan de ceux

qui pensent ça non en fait 20 comme je

disais ben on n'est pas dans des clans

donc main exactement je pense que ce que

tu es ce que tu décris de toute façon le

phénomène de

l'individu qui part dans les extrêmes en

fonction des idées qu'ils regardent sur

internet à cause en tout cas en partie à

cause de l'algorithme

s'est décrit dans de sochaux lille et ma

part

ce terme de polarisation

d'une communauté de l'individu en

général quand on regarde les différents

scandales sur cambodgienne et à

l'éthique ait été là on se rend bien

compte que ça a été utilisé comme ça et

que c'est encore présents aujourd'hui

et

avoir cette conscience de ça pour moi

c'était très important

et j'aime beaucoup ce que tu dis après

c'est ce

se dire que prendre une position sur un

sujet

la plupart du temps c'est qu'on a ignoré

l'autre côté on n'a pas pris toutes les

informations avant de d'émettre un avis

et du coup c'est pour ça que j'ai créé

un podcast rouge invite des gens et pas

où je prendrai position parce que j'ai

jamais été capable de prendre une

position j'ai toujours eu ce rôle

d'octave enfin ce cette position

d'observateur parce que prendre des avis

sur des sujets

franchement là je vois les élections qui

arrivent

déjà c'est un cauchemar pour moi je veux

me dire ok il faut il va falloir que je

réfléchisse à tout ça pour savoir pour

qui je vais voter est ce que ça vaut

vraiment le coup de beauté

sachant que le votre bord est toujours

pas accepté cc

c'est pour moi extrêmement difficile le

les les scènes qui sont en train

d'arriver

dans les médias aujourd'hui qui sont

déjà

avec cette idée de fonder des élections

qui

qui sont pour moi c'est juste je suis en

train de me suis en train de regarder un

film en fait c'est pas je sais c'est

tout dans les extrêmes on n'est pas

complètement dans cette danse côté un

petit peu

dans le journalisme de lego dans le

journaliste de j'aime bien ce que tu

t'appelles ça la kryptonite intérieur

dans ton lit tu dans ta conférence je

sais pas si je me souviens plus l'avoir

lu dans le livre

c'est vraiment

influencer les masses avec des avec des

ddd des médias avec des postes bien

précis et état et je pense que on nous

prend dans ce cas là comme des électeurs

et pas comme des humains et je trouve ça

à un moment ne prend même pas pour des

électeurs parce qu'en fait sinon

on est sûr et nous informer sur des

programmes sera et puis on traiterait de

véritables sujets qui sont vraiment

importants pour l'avenir de notre

société voir l'avenir du monde

donc je pense qu'il ya même pas c'est

même pas ça en fait on d'aider

des consommateurs d'urnes en fait et

après moi dans les recommandations

ce qu'on peut lire des gens qui vont

dire dont on nous manipule 20 ou

effectivement tu tu évoques cambridge

analytica en fait là c'est

en gros ces indices et dispositif qui

permettait

d'envoyer des messages ultra ciblée à

tel ou tel profil

de d'électeurs et de leur dire en gros

ce qu'on avait besoin de leur dire pour

qui se déclare pour tel ou tel candidat

et en l'occurrence en 2016 aux

états-unis comme ridge analytique a

travaillé sur la campagne donald trump

ils ont travaillé pour pour plein de

campagne à travers le monde est en fait

le truc c'est là on est dans l'émotion

saison ne fait pas appel à la réflexion

fait appel à l'émotion et lui qu'est ce

qui est ou en elle qu'est ce qui

déclenche la colère qu'est ce qui

déclenche de l'empathie qu'est ce qui

déclenche telle ou telle émotion ok il

faut jouer vous jouez sur tel tableau

foé est adressée tel message mais mais

pas à une foule ou à mai à tel ou tel

individu c'est sais pas en fait ça leur

dit ce topic c'est arrivé donc c'est

c'est

très très puissant

en fait mort la recommandation bien sûr

qu'il y a

bien sûr qu'il ya des organisations des

médias qui vont pas faire un travail

extrêmement éthique ou d où des partis

politiques ont pas faire un travail

éthique ou des ou que sais-je des

auteurs rappellent des auteurs comparent

un travail éthique et qui

voilà qui écrivent

avec tout sérieux où je pense à un film

documentaire dont je veux pas donner le

nom parce que enfin d'ailleurs je ne

planifie pas de films documentaires il a

été présenté comme un film documentaire

mais il a le look d'un grosso modo d'un

film documentaire ex présente comme

fille d'un film documentaire mais c'est

juste une vidéo très longue très longue

mais mais ma ligne sur le plan de la de

la production et de ce que ça peut

déclencher dans le cerveau et en termes

de réaction et d'émotion en fait moi la

recommandation donc bien sûr qu'il ya

plein

d'acteurs de différents profils qui

essaye de jouer là dessus dans les

recommandations c'est déjà pas prendre

du recul d'en prendre conscience après

le dénoncer wii peuvent pourquoi pas

mais c'est surtout

se méfier de soi même

se questionner sur sur soi même là je

suis en colère parce que je joue à telle

ou telle chose ouais mais je prends du

recul je vais je vais voir les choses de

façon plus plus plus froides

parfois ce une recommandation qui ont

aussi pour prendre du recul et

s'efforcer de penser contre soi même se

dire ok sur tel sujet en fait je peux

avoir une opinion donc ça c'est je

connais pas le sujet mais je vais avoir

une opinion

je pense que sur n'importe quel sujet on

peut dire ah je pense ça mais sans être

documenté et puis après il ya je peux

émettre un avis à colas je fais l'effort

de me documenter puis j'aimais un avis

donc là il ya un travail mais

[Musique]

la vie dans quelle mesure est ce que il

est se construit pas sur des a priori

et donc s'efforcer

de penser contre soi même et se dire est

ce qu'en fait je me goure pas dans ma

façon de voir et sa demande à sa demande

à 1

un effort ça demande un effort

et puis aussi donc je disais pardon

penser contre soi même

et puis

avoir conscience des des biais cognitif

1 c'est un sujet que je trouve

passionnant je suis loin d'être expert

mais par exemple les billets de

confirmation par le biais de

confirmation mais il y en a il ya

beaucoup de biais et je me documente sur

ce sujet sans avoir la moindre expertise

sur ça mais tout ça pas seulement et

j'essaie de comprendre c'est d'ailleurs

de voir les recherches que

ces impasses c'est important

complètement complètement faux et

d'ailleurs en être conscient et surtout

le nombre de billets le nom de deux

points où ton cerveau est capable de

traduire en erreur

ne pas être conscient de ça déjà on sait

c'est déjà un point qui

en fait c'est déjà un biais d'une

certaine manière c'est vrai et je pense

que tu peux pas comprendre ce que tu ce

à quoi tu prête attention dans les

univers numériques gens

et donc il me semble que l'effort à

faire

qui est pas évident et c'est quoi en

fait nécessairement il ya un moment il a

dû lâcher prise tu regardes quelques

chaussures garde une

un vidéo un film et ça a lâché prise tu

regardes mais

en tout cas pour certains certains types

de contenus des contenus qui

prétendent informé par exemple à avoir

toujours le côté je me laisse prendre

parce que je me laisse prendre par

l'image parce que je me laisse prendre

par la bande-son parce que je me laisse

prendre par la voix off parce que le

montage les lumières le vin tout tout ce

qui fait ce que ce que je suis en train

de regarder oui je me laisse prendre et

hop c'est ce ce recul

cette prise de recul de 1 et en fait

avoir ce mouvement presque permanent de

hockey je regarde ce que sur ça

intéressant ça me captive et ses robes

en fait qu'est-ce que je suis vraiment

en train de regarder qui est ce qu'il a

produit avec l intention

tiens au fait quelles sont les sources

d'information sont août qui je vais

achever aller et parfois en fait ce

travail dans quête

il peut là il ya un sujet que j'ai en

tête alors pareil je mentionnerai pas

parce que là pour le coup je veux

vraiment pas en faire la promotion mais

en fait c'est une personnalité qui est

pas mal sorti 20 qui pas mal de

notoriété depuis plusieurs mois

et je me questionnais sûr

il y en a pas mal qui sont sortis depuis

plusieurs mois des personnalités comme

ça qu'ils sortent enfin sais pas d'où

est oui et et là je pense à quelqu'un en

particulier parce que j'ai lu un article

à son sujet hier et en fait ça fait ça

fait des mois que le gorge que je les ai

vu émerger et puis je me suis dit mais

mais mais c'est qu'il connaît son

activité professionnelle mais mais c'est

qui c'est quoi son intention qu'est ce

qui est en train de faire

est hélas hier je les lis un article à

son sujet et c'est en fait c'est un

travail d' enquête

pour comprendre en fait pourquoi ce gars

là on le voit tout le temps dans

certains contextes pourquoi il a invité

par ci par là etc

mais c'est qui

et je prétends pas ça va enfin si j'en

sais plus à la lecture

d'une enquête en fait à son sujet j'en

sais plus mais je peux pas avoir non

plus pas encore d'avis

comment dire 2 je le connais pas encore

je connais pas plus que ça je n'ai

jamais rencontré etc mais est en fait ce

travail de documentation de recherche un

peu pour moi il est

en fait il me semble cruciale

et je pense c'est marrant c'est que du

coup je jouais toliver ça va ça va sur

la page où je voulais aller je pense que

ça fait partie d'une

d'un type d'éducation

qui

de par nos accès au numérique et à

l'information de manière

complètement

non maîtrisée

je pense qu'il est important que cette

capacité de prendre du recul sur ce

qu'on lit sur ce qu'on fait sur ce qu'on

regarde sur ce qu'on interprète et sur

l'opinion qu'ont la première opinion qu

on se forme il est important de

d'éduquer les enfants je pense principe

principalement mais les adultes aussi

parce qu'au final on se retrouve quand

même un bonus à l'instar des gens qui

parlent directement sur l'opinion qui

émettent des avis tout de suite

éduquer à

avoir cette capacité de recul

je souhaitais porter un message est un

message de

responsabilité par rapport à ce monde

qu'on construit et notamment par le

biais du numérique qu'on construit parce

que il n'ya pas d'un côté le monde

physique et de l'autre le monde

numérique

je pourrais rentrer dans le détail mais

il ya des allers-retours en permanence

et de façon évidente à le monde physique

produit des empreintes dans le monde

numérique il y est documenté mais

l'inversé est tout aussi vrai ce qui se

produit en ligne à des impacts très

concret dans le monde physique et ça en

fait cet aspect là j'ai l'impression que

certains avaient tendance à ne pas trop

vin qu'on se le prend encore un peu en

pleine figure en ce moment parce que

[Musique]

autant ça semble évident de se dire ben

oui drôlement de physique je prends une

photo je la partage sur internet donc le

monde physique laisse une empreinte dans

le monde numérique mais le fait que des

choses qui se produisent dans le monde

numérique et un impact très concret dans

le monde physique en fait on a un peu en

train de se le prend en pleine poire en

pleine figure est ce que tu peux nous

donner un exemple peut-être à bas

[Musique]

des fausses informations

[Musique]

sur

dose dans certains pays des fausses

informations

véhiculées par exemple sur un outil

comme facebook par une partie de la

population sur tel ou tel autre partie

de la population

ou une minorité ethnique par exemple

très concrètement dans le fondement de

physx et des violences à l'égard de

de cette minorité

et c'est très

très concret et très dramatique et c'est

et après on peut penser à

ce qui est long on peut prendre plein

d'exemples de l'ordre du cyber

harcèlement

en fait même jeu même pas s'il terme

c'est du harcèlement tout court et et

c'est un impact très concret sur sur des

destins donc

dans le monde physique donc

et puis après au vin de façon plus

générale la façon dont on nourrit du

numérique ç'a un impact sur notre façon

de voir le monde de comprendre le monde

et donc sur notre façon d'agir dans le

monde et donc

et donc ce grand cerveau mondial que

représente internet a des conséquences

extrêmement concrètes sur le monde

physique et eon qui est assez différent

il ya plein de dimension parfois c'est à

l'échelle d'une population entière d'une

société c'est

telle personne aussi qui va se retrouver

à la tête d'un pays c'est telle minorité

qui

va subir des violences de la part

d'une partie de la population d'un pays

dans lequel se trouve c'est les

individus avec le cyber harcèlement

c'est après il ya donc là c'est plutôt

le côté un peu sombre mais il ya aussi

le côté et de le côté positif

c'est le destin de telles personnes qui

va être changé positivement parce que

de la solidarité en ligne a va avoir un

impact extrêmement concret mais

physiquement pour

pour cette personne ou pour un groupe de

personnes pour une entreprise pour une

association pour

où c'est un film documentaire ou une

enquête documentaire qui va ouvrir les

yeux aux gens

sur tel sujet de société et les gens

vont s'en emparer et ça va être un ça va

être mis en discussion et c'est ça va

faire évoluer positivement

donc il ya

donc le numérique a un impact dans le

monde physique mais il peut être très

toxiques très sombre comme il peut être

très joyeux très heureux très positif et

et en fait même une grosse partie de mon

travail déjà sa fin ce travail de

recherche et en prendre conscience déjà

prendre conscience de ça et je continue

en fait à voir toute cette partie

toxiques en faites pas je la vois passer

mais j'ai plutôt de la distance en fait

comme un endroit un truc à analyser quoi

en fait parce que sinon enfin si j'ai

pas cette distance c c'est super

anxiogène c'est enfin ça fait bah oui ça

fait des années je vois passer ça et que

je veux faire avec des exemples en

france d examens d exemple partout dans

le monde 10 mai

on est on est si tu ne te nourrit que de

sa lassitude ou ses titres pas que de ça

mais si tu te vas forcément tu te

nourris beaucoup de ça puisque ça fait

partie de ce qui est de ce qui circule

et que tu vois passer ces informations

etc si t'as pas le recul en vain voilà

c'est comme ça que je me protège c'est

en ayant le recul on en analysant le

le rôle que le numérique a joué dans là

dedans et après bon c'est que ça permet

aussi sur par exemple des situations

convient aujourd'hui de se dire ok en

fait on a déjà vu dix fois donc en fait

on sait ce qui va se produire on sait

c'est écrit c'est à dire que on sait que

parent y va quand je dis c'est écrit

dans le sens où

tel événement il est documenté en vidéo

d'accord donc en fait ça va devenir

viral donc

puis ça va devenir un même et puis et

puis il va y avoir débat et puis en fait

bon il ya une vidéo c'est il ya une

source vidéo donc en fait il ya une

partie de l'écran qu'on voit pas un

stère a donc ok donc il va y avoir des

théories conspirationnistes qui vont

émerger donc il va y avoir des articles

qui vont des bunkers les théories

conspirationnistes

donc il va y avoir

l'éditorialiste en vue qui va donner son

opinion sur ce qu'on voit dans la vidéo

donc il va y avoir un débat sur une

chaîne d'information qui va trop pendant

trois heures avec des soi disant experts

de

shediac en fait tu vois le truc arrive

et c'est arrivé c'est arrivé hier

je pourrais donner je peux donner

l'exemple

mais je veux pas m'éloigner mais je peux

donner exemple c'est arrivé hier en fait

tu vois la séquence se dit ok il va

c'est ça

c'est

sait

combien le passé pour lire le futur quoi

c'est baiao là il n'y a aucun talent

particulier 1 c'est juste que

ok les chaînes d'info elles ont des

heures d'antenne à faire tourner donc

elles vont s'emparer du truc qui tourne

aujourd'hui dont tout le monde parle

et puis telle émission

de divertissement quotidienne ils ont

besoin aussi de faire sensation de faire

parler d'elle bon ils vont inviter un

des protagonistes à ceci un seul rapport

c'est quoi c'est comme ça c'est tout le

temps comme ça mais après en fait voilà

la distance

pour pas que ça provoque du dépit de la

colère etc c'est prendre une certaine

distance et puis en revanche moi ce sur

quoi j'essaye de porter le plus mon

attention c'est

tous les

[Musique]

tous les signes les micros sin les

petits trucs qu'on voit qu'ils sont un

peu sous les radars mais qui sont

porteur d'optimisme d'espoir de

d'humanité de respect pour quelqu'un

pour et de créateurs dans le dos par

exemple dans le domaine de l'audiovisuel

qui que je considère être en mission

alors après quand tu discutes avec eux

et je leur dis mais en fait tu es en

mission et sur un sujet de société hyper

important et à personne mais je suis

ambitieux je viendrai des résultats et

est en fait voilà mais en fait d'aider

des gens qui font leur travail avec de

l'éthique avec et en plus d'un quand il

ya à la fois de l'éthique du travail du

respect pour les gens inquiets tu

t'adresses et en même temps une qualité

de production tu as et en fait quand tu

commences à

regarder toutes ces pépites la wii en

fait il ya un paquet de pépites

il ya un paquet de gens alors que ce

soit en france ou partout dans le monde

qui ont qui apporte à ce cerveau

mondiale qui a internet une contribution

qui est

que je trouve

l'exemplaire

salutaire intéressante

mais mais parfois il faut un peu fouillé

parce que

je pense par exemple à une plateforme de

vidéos comme vimeo

je trouve que c'est un environnement

vraiment agréable et et parfois je

découvre des oeuvres qui sont extrêmes

qui sont pour moi des chefs-d'oeuvre

enfin des trucs pas

extraordinaire et puis je regarde un peu

vain pour comprendre le 2 les données

d'audience un peu con

parfois tu dis mais pourquoi tout le

monde passe à côté enfin alors je

partage mes

[Musique]

mais ça fera moins de vue que la vidéo

dont tout le monde va parler parce

qu'elle a été diffusé un dimanche matin

par de youtube heures qui ont avoué

inviter une personnalité à faire un

concours de chez pas quoi enfin si je

sais très bien quoi d'ailleurs voilà

est ce que est ce que c'est pas

le chemin de l'individu en général c'est

à dire

avant qu'il en vienne à ça parce que

mine de rien toi et moi on en est là

parce que j'imagine que de ton côté ça a

été comme du mien énorme travail

personnel je pense qu'on en est on n'en

vient pas là comme ça au premier abord

n'en vient pas avec cette prise de

position

factuelles sur ok prenez du recul sur

tout ça

avant d'être bien tombé dedans d'avoir

bien fait toutes les erreurs que tout le

monde fait et se dire et il ya un moment

on arrive avec un niveau de ras-le-bol

un niveau 2 je pense que c'est ce

ce côté anxiogène des choses et il est

assez pertinent parce qu'on tombe

facilement là dedans et je pense que il

ya un moment où moi je suis arrivé

tellement le côté anxiogène que je me

suis dit c'est plus possible il faut que

je change il faut que j'arrête tout ça

c'est pas possible et c'est à ce moment

là où tu commences à aller chercher

autre chose ou tu commences à faire un

travail vers quelque chose de plus

positif de différents une autre vision

du monde parce que finalement c'est

sympa d'avoir une vision négative mais

c'est aussi sympa d'avoir une vision

positive

donc premier prénom est le deuxième

point c'est est-ce que d'une certaine

manière parce que quand on passe un peu

de temps sur ce que tu fais sur sur ton

lit jamais sûr aussi sur ton site

internet sur son livre actif du coup

parce que c'est pas un petit peu ta

mission à toi justement de faire cette

référencement de toutes les deux tous

les points positifs qu'on peut trouver

en fonction des différents sujets je

savais à venir ça l'est devenu par la

force des choses

cc c'est un travail que je fais depuis

longtemps en fait quand je travaillais

vraiment sur ces programmes quotidiens

en télévision

2 de la série de fiction en comédie en

fait durant contre

plein d'auteurs et on est tous les

auteurs on a tous moi j'ai une armoire

20 le nombre de carnet comme celui-là

qui sont remplies j'ai mon ordinateur

dans lequel il ya plein de projets en

fait de

deux séries de fiction de filles mais on

en est plein en fait à et en fait quand

tu discutes avec des auteurs et qu'

ils parlent de sujets de projets en fait

qu'ils ont entre les mains tu dis mais

pourquoi ce existe pas ce truc là et ils

te disent les déconvenues auxquels ils

sont confrontés mais tu sais qu'il ya

ces pépites ben malheureusement un peu

dormantes en fait

les existions papier il n'y a plus qu'à

mais

sont pas là et est en fait cet

attachement à me dire mais il ya une

richesse une inventivité une

intelligence en comédie aussi de la

drôlerie de

dans des oeuvres qu'ils te demandent

qu'a émergé ça fait des années que je le

vois

je enfin moi je n'y mets arrivé il ya

très longtemps de d'être sollicité avec

d'autres pour faire de la lecture de

projets transmédia est

et on pense été pendant un été on avait

pas mal de projets à lire et puis on

faisait un retour en fait avec je suis

un tableau à remplir sur différents

critères et là il ya des projets tu les

lis je les vois à mais bon sang mais

c'est bien sûr c'est génial quelle super

idée et après après je me souviens il ya

des essais ça date c'était vraiment de

pas mal de temps et j'ai dit bon bain

après tu l'attends comme spectateur tout

est bon mais il ya plus qu assez géniale

cette idée est en fait le truc sort pas

parce que

la société de production par exemple ne

trouvent pas de financement où l'auteur

ne trouve pas de société de production

où

est donc cet attachement à aller repérer

[Musique]

les pépites et

ça date pas d'hier et ce que l'offre

internet c'est que les pépites qui sont

allés

qui sont au stade où là ça y est et à

partir d'un écran on peut y accéder

il y en a il y en a un paquet il ya une

chaîne par exemple sur vimeo et une

chaîne qui est une chaîne collaborative

donc en fait elle est modérée

aujourd'hui par je sais plus de 50 croit

modérateur c'est le meilleur des films

d'animation en fait c'est ça le l'idée

du film donc au départ c'est

un créateur très vite un duo de

créateurs et puis année après année

aujourd'hui des dizaines de créateurs

qui sont modérateur ensemble de cette

chaîne que des films d'animation il y en

a des milliers je sais plus combien y en

a cinq mille 7000 il ya des milliers de

films et ils sont choisis avec goût en

fait les modérateurs se sont même des

réalisateurs de films d'animation

mais rien que cette chaîne n'a rien rien

là sur une seule chaîne les pépites qui

sont à découvrir c'est

absolument

une vie ne suffirait pas à les regarder

et ce n'est que une toute petite goutte

d'eau dans cet océan de pixels est en

fait dans cet océan

bien sûr qu'il ya des endroits très

sombre bien sûr qu'il ya

comme un océan il ya des marées noires

le truc c'est que la marée noire elle

c'est pas mal et tendu là je trouve un

mais bon c'est lié au fonctionnement

sépare c'est pas que ça mais celia plein

de choses mais notamment au

fonctionnement des algorithmes de

recommandation c'est lié à ce qu'on ait

évoqué sur l'éducation au numérique

si par exemple tu exposes quelque chose

de toxiques non pas parce que tu veux

l'exposé mais pour le dénoncer tu l'a

quand même exposé tu l'as fait sa

promotion donc en fait en voulant entre

guillemets réparer non en fait a étendu

la marée noire

mais mais en fait il ya des pixels le

bio en fait toujours il ya des pixels

porteur de vie à des pics est porteur

d'espoir il ya il ya des pépites et y en

a

suffisamment pour qu'une vie entière ne

suffisent pas toutes explorées mais du

coup est ce qu'on peut parler de ce

concept d'écosystèmes justement

de parce que pour moi c'est une sorte de

mise en lumière dans cette marée noire

de choses qui

cette interconnexion entre les

différents écosystèmes qui se

nourrissent entre eux afin de créer

quelque chose de différent est ce que tu

peux revenir déjà sur cette définition

est sûre m'expliquer ton point de vue là

dessus

alors faut juste relevé à partir d'où je

pars

mais là déjà je file la métaphore de

l'océan de pixels

et

à nos séances est un écosystème

est en fait tout ce qu'on fait tous

partie mode eco systèmes

différents types d'écosystèmes mais on

est tous intégrés dans des écosystèmes

qu'on en ait conscience ont pas

conscience

et dans l'univers numérique c'est pareil

et

tous mes usages numériques vont nous

tous mes usages tout court et tous les

usages dans le monde numérique vont

nourrir des écosystèmes

et en nourrissant un écosystème je

contribue à son épanouissement

il ya des écosystèmes

l'appareil pour prendre un exemple on

peut prendre l'exemple

mettons un journal indépendant voilà

journal indépendant qui crée une

émission à rendez-vous en audiovisuel et

puis qui va le diffuser sur youtube

ben en fait ce journal indépendant

nourrit l'écosystème de youtube donc

nourri youtube et puis par le biais des

recommandations qui vont être faites à

l'issue de l'émission ces gens vont

jusqu'au bout

potentiellement les envoyer vers

d'autres contenus qui sont chez youtube

donc ça va nourrir l'écosystème de

youtube et puis ça va aller nourrir

d'autres écosystèmes de d'autres

créateurs d'autres

d'autres chaînes sur

d'autres comptes youtube

mais si cette même émission vous la

diffuser sur vimeo vous nourrissez

l'écosystème de vimeo

et puis quand on prend n'importe quel

acteur en fait on peut regarder quelles

sont ces

ce qu'il nourrit en fête sera ce qu'il

nourrit on peut regarder ce qui ce qui

le nourrit mais on peut regarder ceux

déjà ce qu'il nomme écosystèmes

et et est en fait déjà un et message

c'est que bon nous chacun de nous nourri

des écosystèmes et

parce que j'essaye

surtout de mettre en place en fait

c'est

quelque chose qui

soit un écosystème je dirais inspiré de

la permaculture en fait il n'ya pas le

gros qui va par exemple

celui qui grossit donc qui grandit en

fait c'est pas au détriment du sepa au

détriment des autres au contraire en

fait voilà

l'écosystème est conçu de façon à ce que

quand donc ça peut être par exemple un

cran jeudi qu'ils grandissent m un

créateur qui prend de l'essor ou un

journal indépendant qui

ah

le bon nombre d'abonnés pour être

atteindre son seuil de rentabilité ou d'

équilibre de son seuil d'équilibré voilà

c'est dans cet

environnement de pixels c'est un acteur

qui va grandir mais en grand en

grandissant l'idée c'est qu'ils fassent

pas de l'ombre aux autres et qu'ils

aident d'autres à grandir et

est donc par exemple dans le domaine de

la création audiovisuelle

se dire en fait on vient plutôt d'un

monde

où

pas plutôt de compétition mais derrière

dans l'eau dans le domaine de la

création du visuel ça passe

[Musique]

d'une certaine manière par le biais des

festivals et des remises de prix bas en

fait tu es en compétition

plutôt que d'être en coopération est

alors quand on peut très bien imaginer

un système où on met pas les créateurs

en compétition les uns avec les autres

ou en fait le succès

de l'un est positif pour tout le monde

pour donner un exemple ça paraît tout ça

peut être par exemple il est positif

parce que il éclaire le chemin est donc

ce que cette créatrice ou ce créateur a

réussi à accomplir par exemple une

innovation dans un modèle économique

pour financer une oeuvre bas

[Musique]

cette personne est pionnière parce

qu'elle a réussi à mettre en place tel

ou tel modèle économique qui a permis de

financer son travail tout en restant

intègre dans ses valeurs c'est inspirant

pour d'autres et si c'est documenté et

partager

ça peut aider d'autres à agrandir mais

quand ils vont grandir ils vont pas

faire de l'ombre

o la pionnière aux pionniers

ça va aider d'autres donc c'est vraiment

je sais pas si wade oui si l'image qui

me vient c'est celle de la permaculture

c'est ce qu'ont fait expliquer justement

l'exemple de la perdrix culture si ce

n'est que je suis pas expert

ce qui me vient mais c'est moi c'est ce

que j'en comprends peut-être que j'en

comprends enfin peut-être que jean

romain barras est ce que je comprends en

fait de la permaculture c'est c'est de

se dire je vais je vais comprendre

comment fonctionnent

les différents éléments de végétation

que

qui se trouve sur le terrain et je vais

faire en sorte de 2 qui s'entraident et

qui s'entraident mais comme comme une

forêt les arbres on le sait

centraide et coopère en fait on a en

plus on n'a rien à inventer un

il n'ya qu'à

observer comment fonctionne la nature

les arbres fonctionne à l'eau par le

biais de leurs racines en fait il ya une

sorte d'internet des arbres et

communiquent et et puis le plus faible

plutôt que se dire ok dans un système

compétitif le plus le plus faible c'est

tant pis pour toi ah non là dans une

forêt le plus ferme c'est bon bah

comment protège comme en écho montait da

enfin voilà survivre dans cet

environnement

il ya de l'entraidé de la coopération il

ya du partage d'informations

et il ya que à s'inspirer du

oui on peut dire qu'il n'ya pas qu'à

faire ça mais en s'inspirant du vis du

vivant on

on

peut bien être inspiré pour avancer

faire du biomimétisme ouais comme dirait

l'autre

exactement je trouve que c'est une

vraiment une très belle définition et

vision des choses

elle est extrêmement pertinente dans le

sens où

cette collaboration qui prime au delà de

la compétition

dans un monde qui va en grandissant d'un

point de vue population aussi

où on essaie d'avoir tout le monde sur

ensemble en train de monter c'est

typiquement je vais prendre un exemple

de linkedin où on voit le le but ce

qu'on voit à 30 36 fois c'est le leader

le boss j'imagine que tu l'as vu le site

anti voix sur linkedin c'est un peu ça

aussi quoi c'est d'un côté compétition

avec le boss qui met le coup de fouet à

la cote et coordination et coopération

avec les leurs qui vient tirer le truc

en même temps que en même temps que les

autres va va aller faire mieux que les

autres alors je ou là dans la notion

d'écosystème aussi c'est se sait faire

se faire la courte échelle les uns aux

autres un peu un

[Musique]

et

je m'efforce au maximum de l'incarner

dans les initiatives que je mets en

place ici on est à la médiathèque le

phénix à colombelles

qui amèneront génial c'est qu'on

remercie d'ailleurs il faut vérifier

mais que

vraiment on sent vraiment bien et

j'ai la chance de travailler avec la

médiathèque pour concevoir un projet

d'éducation aux médias et au numérique

qui va avoir lieu à partir du mois de

septembre ici pour plusieurs mois et il

y en avait un qui du coup qui est décidé

jaya vraiment à tout public c'est pas

que pour les enfants par exemple il ya

des il ya une partie programmes

spécifiquement pour les enfants il ya

mais c'est vraiment très fin il ya un

rendez vous mais les parents sont

extrêmement bien venu parce que c'est

c'est un atelier-conférence très fun

maîtresses est très intéressant et on ne

nous en apprend beaucoup

il est accessible aux enfants

à partir de 7 ans c'est vraiment pour

vraiment

tous les publics et puis des publics

aussi quand différents types de

relations au numérique on peut être

réfractaire et c'est entendable

complètement d'être réfractaire au

numérique ou pas à l'aise avec le

numérique est l'événement se veut

vraiment accueillants

pour vraiment tout va toutes les

personnes et toutes les paires ce soit

toutes les deux types de relations qu'on

peut entretenir avec avec le numérique

et dans ma façon de concevoir les choses

me suivre je

je suis notamment animé par l'envi de

concevoir les programmes aussi comme un

écosystème

passe juste une suite de rendez-vous

indépendants déjà de créer de

l'interdépendance

un atelier par exemple de qui va avoir

lieu qui est un atelier création

cinématographique va se nourrir de

textes d'un atelier qui aura eu lieu au

préalable d'un atelier d'écriture avec

deux intervenants qui se croiseront

peut-être même pas physiquement puisque

ça aura lieu mais moi je voudrais qu'ils

se croisent numériquement qu'on discute

mais mais ce croisement peut-être pas

physiquement puisque ça sera pas lue au

même moment mais l'un va nourrir l'autre

et et puis

les

les

intervenantes et les intervenants

moi j'ai pensé j'ai pensé à elle et à

eux parce que je trouve que leur travail

est précieux

pour différentes raisons puisqu'il vit à

différents formats donc il mais il est

précieux et et si le fait de participer

à cet événement on peut

les aider d'une manière ou d'une autre

dans leur cheminement professionnel

serait hyper content et il

ya ce poma cette notion d'écosystème

s'est

mis aussi de la vigilance dans le sens

où

il faut inviter des gens dont on pense

sincèrement que il apporte quelque chose

de vraiment positif donc

[Musique]

parce que on sait que ça peut avoir un

impact peut-être positif sur la parcours

par la suite et puis il ya le côté

entraide on se dit

entre deux intervenants qui verront

qu'ils sont dans le même programme même

si on ne se croise pas physiquement mais

on peut on peut se croiser numériquement

facilement

se dire mais en fait il va il peut y

avoir des de la rencontre qui amène un

projet intéressant

tiens vous faites ça vous proposer sa

malheur mois là où j'habite moi je

propose telle ou telle chose mais en

fait si on fait ça plus ça mais en fait

on ne peut imaginer un tel projet

conduire ensemble et et ça a nourri 20

ça nourrit l'écosystème j'aime bien ce

que c'est effectivement cette définition

de networking qu'on a beaucoup dans le

dans le monde du business en général on

se rend bien compte que le networking

c'est tout au delà de au-delà des

compétences au-delà de ça celui qui un

meilleur réseau va en général mieux

réussir que celui qu'on n'a pas

forcément en fonction de comment il gère

son réseau mais voilà et effectivement

c'est ce

qu'on se rend compte que rencontrer des

gens partager ses idées au lieu de les

garder pour soi dans son coin au machin

etc c'est quand même un générateur

d'opportunités assez incroyable

si ce n'est que oui en fait après

en jean pas le terme de networking parce

que en fait je trouve que le terme de

nature qui met un cause un détour qu'il

ya un côté un peu froid c'est à dire que

dans le sens où ça peut laisser aussi

des situations où tu rentre en contact

avec telle personne parce que un peu par

calcul elle a un réseau hélas aussi

hélas cela par calcul la la rencontre

elle se fait plutôt par passion

là les intervenants ils viennent parce

que

ils sont passionnés par leur sujet il ya

de l'engagement il ya

vraiment alors je définis seront pas

tous comme étant en mission pour mais il

ya un vrai engagement et donc il ya de

la passion et c'est ça qui crée la

rencontre et le fait de dire et sans

calcul au derrière et est

d'ailleurs

quand

je me suis rendu compte quand je

rencontre par exemple dans le cadre d'un

événement ça m'est arrivé à plusieurs

reprises comme ça de rencontrer des gens

et et puis de de discuter et de de

découvrir le projet de quelqu'un

l'activité professionnelle de quelqu'un

cette personne en retour aussi découvre

la mienne et puis ça fait une discussion

qui est intéressante mais en fait au

départ sans vraiment savoir qui est la

personne en parle de son activité son

projet ce qui l'animent en fait ça sa

passion ce qui l'animent et et et puis

après coup au fait 20 on va cesser nos

coordonnées et puis je note le nom est

tu te tue parfois tu te dis

tu vois que par exemple la personne un

réseau

[Musique]

très impressionnant mais ça m'a réveillé

quelques années où j'avais j'avais été

convié dans un festival à los angeles du

web série et je discute avec quelqu'un

comme ça et c'est une fois qu'elle m'a

donné son nom que j'ai fait

mais en fait c'est

dans le networking dans la proche netter

king tu le sais ouais ok d'accord dans

la proche networking tu sais je vais

avoir parce que là c'est en fait tu

discutes était animée par quelque chose

à personne et animé par quelque chose et

il ya une discussion sympa et

et après tu rentre

le soir

et tu vois le nom de cette personne et

tu vois ce qu'elle a accompli mais je

défie ce film

et il n'y a pas de pas de cynisme enfin

ou deux il n'y a pas de calcul

c'est la passion qui te guide

j'aime j'aime beaucoup cette nuance

parce que finalement elle est

extrêmement pertinente elle fait

malgré que les deux fois très similaire

et en a une qui est plus orientée

business et intérêts et l'autre plus je

laisse la place à la chance et au hasard

de faire les choses comme elle doit se

faire non c'est vraiment vraiment

fascinant comme comme pour lui quand tu

dis là laisser la chance au hasard en

fait c'est aussi la notion de bouteilles

à la mer pour moi complètement semer des

graines et puis voir ce qui était sommée

de semer des graines pour rester sur la

métaphore de l'océan de pixels en fait

chacun cherche chaque

chacune de nos publications

est une graine qu'on plante

et est une bouteille à la mer après ce

qui dépend du parcours de cette

bouteille à la mer c'est déjà comment

est-ce que l'algorithme de la plate

forme où on la diffuse val a traité si

un algorithme de recommandations comment

est-ce que l'algorithme va traiter cette

graine qui est planté ou cette bouteille

à la mer qui est lancé qu'est ce que va

en faire l'algorithme acquis dans notre

réseau ça va être présenté que ce soit

sur linked in

sur youtube sur

enfin twitter qui qui va voir passer ça

alors sur twitter annonce et qui devant

son écran à ce moment là qui va réagir

par rapport à ça et après comment les

gens vont s'en emparer vont avoir envie

ou non de le partager de le relayer et

ça ça ne nous appartient plus c'est de

l'ordre de la bouteille à la mer

et

c'est

un livre moi mon livre sur sur la page

qui présente les exemplaires suspendu là

c'est vraiment incarné côté bouteille à

la mer donc en fait cédé des exemplaires

votre propos de la désorganisation de

suspendre des spots des individus

d'ailleurs de suspendre des exemplaires

et donc je j'acquiers va j'achète un

exemplaire mais je ne l'acquiert pas ces

îles et il est là pour être il devient

un bien commun en fait qui est amenée à

être partagé et à passer de lecteurs en

lecteurs

et là tu sais pas où ça c'est très fun

je trouve pas ce que tu sais pas le

chemin qui est suivi je mets pas une

petite puce

rfid ou quoi que ce soit qui permet

depuis le sait ça se balade

alors tout livre est une bouteille à la

mer un tout livre peut se propager comme

ça là j'ai juste mis en place un

dispositif

très très long très artisanal

en m'appelant ça les exemplaires

suspendu et puis on a dû en mettant un

sticker un autocollant pardon qui

précise que c'est un bien commun qui est

amenée à circuler de lecteurs en lecteur

est là en fait le lecteur devient une

vague qui va porter la bouteille la mer

génial génial comme point de vue est

génial comme idée j'adore j'adore le

concept de se dire bon on va voir ce qui

se passe franchement vu les histoires

qu'on a avec les vrais à bouteille à la

mer en fonction des enfants qui font ça

avec leurs parents et qui sont retrouvés

et qui finalement ont des rencontres

avec les familles j'imagine que cela

doit laisser des opportunités assez

incroyable alors j'avais envie de parler

un petit peu de

[Musique]

alors ça va être ultra personnel n'est

pas forcément la question la plus facile

qu'est ce que c'est pour toi la liberté

de pensée

dans un monde où

dans un monde où tu définis ça comme

l'infobésité

je pense que trouver ça trouver sa

liberté de pensée dans ce monde là il

est que c'est quand même pas évident

comment comment on fait qu'est ce que

c'est ouais

ces pagnes ccc

c'est pas une question évidente c'est un

sujet mais c'est un sujet crucial de

garder sa liberté de pensée

garder c'est de garder cette liberté de

pensée par rapport à déjà ce que je

disais tout à l'heure

[Musique]

se remettre en question soit même se

méfier de soi même se méfier de ses

propres a priori de

s'efforcer de penser contre soi même

prendre du recul et c'est sûr sur ce à

quoi un prête attention qui ont près à

qui on prête attention tout n'est pas

numérique 1 c'est peut-être une

conversation dans le monde physique avec

quelqu'un

et

prendre du recul par rapport à ça et

[Musique]

la question comment tu l'a formulée sur

la liberté de pensée c'est qu'est ce que

la liberté de pensée selon toi ouais

parce que je pense que c'est aussi un

point de vue

c'est un point de vue qui est assez

personnel finalement

je pense que beaucoup d'individus ou

avoir des réponses différentes à cette

question d'accord parce que

moi j'aurais tendance à

formuler différemment la question et a

plutôt

me dire comment je m'efforce de

conserver ma propre liberté de penser à

quoi je suis vigilant

c'est ce qu'ils répondent pas vraiment à

la question c'est ça s'est passé comme

enjeu la définissez sas est effectif

effectivement c'est pas la même chose ta

question aussi vachement intéressante

je pense qu'avoir une définition propre

de ce que c'est que la liberté de pensée

c'est aussi

l'intérêt de la question et les dents

excuses je me sens libre de penser parce

que mine de rien c'est pas

c'est pas évident est ce que pense et ça

veut dire exprimer ses opinions

ses salles en fait il ya aussi le lien

avec la question parce que un

site est libre de penser

mais que

tu ne peux pas exprimer des opinions

tout met en danger d'une quelconque

manière en exprimant des opinions

une certaine manière c'était une belle

jambe d'avoir la liberté français en

fait

commencé

à

la liberté penser si je devais le

définir mais je sais pas si ce sera une

très bonne définition c'est la liberté

d'avoir des

avis

plutôt que des opinions d'ailleurs

soient documentés c'est la différence

l'opinion c'est non documentés c'est un

peu la réaction à chaud émotionnel chez

moi j'ai une opinion la vie est plus

distant et documenter la capacité à

pouvoir avoir un avis la capacité

à pouvoir éclairer pour

prendre des décisions

la capacité à être

éclairé sur le monde est encore là mais

je pense que je définis de façon

[Musique]

un parent incomplète

moi ce qui m'importe

alors déjà il ya la question qui est lié

à ça c'est la liberté

d'expression mais sur la question de la

liberté de penser

alors je sais que je pense que tu fais

allusion à une conférence de heaven

moglen qui

où il aborde ce sujet sur le

mode laine qui est enseignant de mémoire

columbia

en professeur de droit et qu'ils aient

une conférence en 2012

freedom of quick railleuse will try aux

fruits mhidia et donc c'est que dans

cette intervention il exprime l'idée que

la liberté est un des plus grands

dangers que fait peser le numérique tel

qu'il est aujourd'hui c'est notre

liberté de penser et

et c'est vrai que cette liberté de

penser

elle est en danger

c'est pour ça que j'irai très vite sur

les recommandations juste envie de

mettre un point qui sur lequel il fait

référence dans cette dans cette

conférence c'est que

mine de rien j'ai envie de dire la

génération la mienne et celle où tuées

et seize au dessus au p au p r

sont les dernières avec sept cas pas si

cette reconnaissance du monde sans le

numérique même si pour moi j'étais

encore très jeune avant que avant que ça

sorte j'ai quand même conscience de ce

que c'était avant

aujourd'hui

l'enfant qui grandit avec le téléphone

n'a pas du tout la même enfance il a

un point il y a un point de vue il a des

idées il a dès son attention est portée

sur des choses

qui sont de 1 complètement différente

derrière sur certaines on a des génies

qui sortent parce qu'ils ont la capacité

de faire de prendre ce recul est à dire

et cette envie de trouver des solutions

à chaque point mais on a aussi des

individus qui

ddd des enfants qui partent dans ce

monde superficiel et avec cette ce point

de vue assez

anxiogène dont on parlait tout à l'heure

et je pense que nos générations

respectives ont cet

objectif cette mission de faire prendre

conscience

[Musique]

aux générations qui arrivent et aux

générations et des générations plus

jeunes

de l'importance et de la capacité de

manipulation

de l'information sur internet et cette

conscientisation de tout ça et c'est

pour ça que je sais pour ça ma question

finalement elle est un petit peu le but

final est un peu là

eh bien oui eh bien oui les enfants qui

naissent aujourd'hui baigne dans sa

jeunesse dans un univers

on est immergé et entouré du numérique

et c'est

notamment pour ça que ça me paraît

crucial de

d'éduquer au numérique et aux médias et

s'apprend et ça peut prendre plein de

formes

dans le programme qu'on

sur lequel sur lequel on travaille

pour la médiathèque pour une éducation

aux médias

le fait par exemple qui est un atelier

de création cinématographique

l'intention derrière alors peut-être que

ça fasse ça fera naître des vocations

ce n'est pas le but premier tant mieux

si ça arrive ça serait ce serait cerise

sur le gâteau ce serait très bien mais

l'intention première pour moi de le fait

d'avoir intégré ça dans un programme

comme celui ci c'est le recul par

rapport à l'image comprendre le montage

comprendre que à partir d'un même texte

on peut partir dans plein de directions

pour produire des images une fois qu'on

a produit des images il ya le travail de

montage il ya plein de choix qu'on est

amené à faire et finalement c'est

prendre du recul aussi sur les vins par

conséquent sur les images auxquelles on

est exposé se dire ah oui en fait

d'accord il ya tel angle de caméra il ya

qu'un il n'y a qu'une caméra où il ya il

ya plusieurs caméras il ya un montage

pas le montage

c'est du direct pas du direct c

la fiction pas de la fiction 20 parfois

ça même aller jusque là en fait personne

qui ont du mal à distinguer

des images qui documentent

le monde et des images qui sont de

l'ordre de la fiction

est donc être en capacité de se poser

toutes ces questions pour bien

comprendre ce à quoi on est en train de

prêter attention et je trouve que le

cinéma ou la création c'est le fait de

travailler sur la création c'est madame

cinématographique c'est un bon outil

pour ça

[Musique]

pour

comprendre le montage en fait le montage

bien fait c'est celui que tu vois pas

quand et spectateurs tu fais pas

attention et c'est intéressant de se

mettre dans la position de quelqu'un

dont le travail vous va conduire à du

montage est donc

toujours dans l'optique de prendre du

recul sur ses usages et et oui c'est

important pour cette génération qui

arrive dans cet univers mais en fait

lorsque c'est crucial pour toutes les

générations

j'ai pas de

je me dis pas que ça ne concerne que les

enfants

g

j'observe autour de moi dans le par le

biais de publications que je vois

de personnes de mon réseau sur les sur

les sur les réseaux sociaux que a

il ya des partages

pour lesquels ont en tout cas alors

parfois il n'y a pas d'interrogation

mais parfois il ya de l'interrogation de

cette personne est vraiment consciente

de ce qu'elle est en train de partager

est ce que c'est vraiment et dans ce cas

là quand c'est un contenu problématique

c'est à dire comment je réagis

est-ce qu'elle le fait son intérieur

avec une intention avec laquelle elle

est au clair et elle est clairement elle

fait la promotion de tels tests d'être

théorie où elle met en avant telle

personne ou

en fait c'est plus émotif c'est plus il

ya plus d'émotions qui est ça résonne

avec des préoccupations et

elle trouve le messager qui va porter le

message que l on aurait envie de porter

mais sans mesurer en fait tout ce qu'il

ya autour et étudiants tous l'écosystème

qu'elle amène avec cette publication là

et et par rapport à la question de la

liberté de penser

de la d2 la définition je donnais tout à

l'heure je pense que

[Musique]

en quittant

notre notre échange d'otages aurait dû

dire ça

j'ai tourné autour du truc en revanche

pas ce qui je pense qu'il faut être

vigilant contre le loup quant au fait de

conserver sa propre liberté de pensée

dont vraiment avoir du recul sur ses

usages

et puis des plus particulièrement sur

avoir conscience du chant informationnel

dans lequel on est immergé de quoi ans

nourrit de alors de quoi et de qui on se

nourrit de quelles sources au pluriel et

enfin

on a beaucoup en fait

qu'est-ce qui nous nourrit dans quel

champ informationnel je baigne

et une fois encore pour

avoir un geste de recul de de

compréhension comme ça on est en fête

avec le recul je fais ce geste là pour

refaire je suis ok je suis immergé dans

un champ informationnel je recule et

j'observe le champ informationnel dans

lequel je suis immergé et je peux plus

facilement prendre conscience de des

caractéristiques de ce champ

informationnelle et peut-être de choses

qui ce qui pourrait améliorer et de

signal d' alerte aussi par exemple si je

me rends compte que ce chant

informationnel

en fait il est extrêmement nourris que

du même écosystème avec par exemple

différentes chaînes youtube mais en fait

tout c'est tout c'est des gens qui

publie en fait ils se connaissent tous

où ils débattent ensemble et et oui

publie ensemble et c'est donc en fait

j'ai pas une grande variété j'ai

l'impression de me nourrir de

différentes sources mais finalement

est-ce que je sais pas vraiment le même

écosystème et donc c'est pour ça aussi

en comprenant quels sont les écosystèmes

de pouvoir plus facilement faire la part

des choses sur le plus grande

compréhension sur notre chan

informationnelle et avoir des alertes en

se disant ah tiens en fait là je ne suis

en train de me nourrir que de tel

écosystème donc peut-être que ma

compréhension du monde elle est un peu

biaisé et là c'est l' alerte et puis à

pour moi l'alertent alerte rouge c'est à

mon champ informationnel il est super

réduit et

ou alors il ya dans ce champ

informationnel un individu qui prend une

place très importante pour me nourrir

d'information est là pour moi c'est

alerte rouge

c'est qui cet individu qui me nourrit

autant qui nourrit autant montchamp

informationnel

qui est cet individu et de façon à être

vigilants quant aux gourous en fait

ceux qui s'improvisent gourou qui sont

perçues comme gourou qui vont pas et

vont jamais dire je suis un gourou le

disent jamais

et ils vont prétendre par exemple vous

dire la vérité se méfier de ça aussi des

gens qui vont prétendre avoir une vérité

sur

ils vont vous donner un éclairage en

vous disant je sais que alors là par

exemple ça va ça va tourner autour des

questions sanitaires

pas mal enfin depuis un peu plus d'un an

ça tourne beaucoup tous ces questions là

avec des gens qui vont prétendre savoir

quelque chose après je mets pas du tout

dans le même

dans la même catégorie des gens qui

prétendent savoir non pas ce qu'ils

prétendent savoir mais parce que ils

sont scientifiques que ils ont un bagage

scientifique qu'ils ont publiées qui

sont capables de lire une publication

scientifique et de partager de

l'information scientifique de gens qui

vont

sans avoir tout ce bagage

prétend avoir une vérité sur

je pense qu'il faut être très vigilant

sur

wii sur ce champ informationnel la façon

dont il est constitué et la place

éventuellement que peuvent prendre

certains individus qui nourrissent

d'autres os ce champ informationnelle et

c'est à dire

alerte

je pense que ce message-là

particulièrement il est fort comme tous

les autres mais celui là est vraiment

important

importants dans le sens où

du coup je vais parler de de la petite

vidéo que j'ai fait que je t'ai envoyé

sur sur la 5g ou où je

démystifier un petit peu le concept

parce que parce qu'en fait j'ai eu un

peu de temps pour entrer dans toutes les

théories du complot sur la 5g j'ai dû

tellement de choses

que je me suis rendu compte que les

pleins de gens qui mélange est plein

d'informations etc

et et au final

la dans la vidéo je suis pas là en train

de te dire ça c'est vrai ça c'est faux

je suis en train de te dire je sais pas

je sais pas mais je sais pas parce que

çà çà çà çà çà et j'ai passé plus de

deux ans sur sur le sujet

et en tant qu individu lambda avant de

partager de l'information avant

d'émettre une opinion ou on a on sait

les faire c'est un peu l'effet de nine

kruger qui est sûre la coupe d'un cours

d'information au début on a eu trois

articles on a l'impression d'être un

expert et puis après on ayant passé

beaucoup plus de temps dessus on se rend

compte qu'en fait on ne sait rien et

après moult recherches etc on commence à

émettre des avis

à les partager des choses

ddc ce qu'ils on en revient ce que tu

disais tout à l'heure c'est que si

l'individu était beaucoup plus

conscients de ce qu'ils partageaient etc

il y aurait beaucoup moins de partage de

par le fait qu'il est il ce il est

consciemment connaissances qui ne

connaît pas

qu'on ne connaît pas oui avez-vous

conscience de l'impact aussi de ceux qui

se questionnaient sur l'impact de telles

actions l'impact de ce partage tel

article quel impact

je retweete telle personne quel impact

et

et effectivement on je pense qu on

partagerait beaucoup moins il y aurait

plus grande sobriété numérique peut voir

ce à quoi j'appelle le plus tôt une

sagesse numérique c'est une prise de

conscience d'eux finalement ce super

pouvoirs quand même que ça nous confère

et se dire ah oui on peut pas se planter

et surtout à une époque aujourd'hui

où par exemple

sur les

les bouleversements climatiques

on a très peu de temps pour réagir et

encore pas pour se dire

ça va être cool et ça ça y est enfin

le ce défi est relevé et non en fait

pour réagir pour que l'adaptation soit

pas trop enfin trop trop trop trop rude

qu'on a on a une échelle de temps quand

même vingt dix ans et

c'est là en fait c'est des choses à

mettre en place là maintenant et est

donc voilà on a ses défis énormes

à

relever enfin l'humanité à des défis

énormes à relever il se trouve il sera

il se trouve qu'on est en baisse dans un

univers où le numérique est omniprésent

et que d'une certaine manière ça nous

confère un super pouvoir

en fait je trouve qu'on n'a pas trop le

choix de s'en montrer digne

et

de faire gaffe est en fait si on se dit

ok tout le temps il faut et c'est alors

oui le plus possible tout le temps et

c'est d'en être digne et se dire et en

plus le truc c'est que mes usages

numériques deviennent exemple pour

autrui

donc si

si mais usages numériques sont toxiques

pour nourrir son cerveau humain qu'est

internet en fait en plus d'autres vont

s'inscrire dans la même démarche et mai

al'inverse si mes usages numériques

sont plutôt éclairant et inspirant ils

peuvent potentiellement inspirer

d'autres ce qui me fait penser à l'or un

exemple concret de quelqu'un que qui

publie sous pseudonyme sur twitter des

vins pour la plupart de ces tweets

beaucoup de ces tweets ce sont des des

montages vidéo d'assez courte durée avec

des trucages

c'est souvent à mes yeux très drôle ça

c'est assez court c'est bien vu ça capte

bien l'air du temps et puis

c'est souvent l'humour assez potache

mais c'est réussi en termes d de trucage

d'effets spéciaux

ça marche bien bref c'est il ya du

talent derrière ce travail et à ma

connaissance moi je me semble qu'ils ne

publient que sa vidéo que sur sur

twitter et hier

une séquence vidéo a beaucoup tourné

c'est sur internet en général

c'est la séquence dans laquelle le chef

de l'état lors d'une visite dans la

drôme

reçoit de la part de quelqu'un qui est

dans le public une gifle et donc on a il

ya cette séquence vidéo et

c'est ce que j'avais un peu en dessous

d'ailleurs quand je parlais d'un de

l'emballement javier ride etc mais là je

peux mentionner mais ce que dans le sens

où alors même si la

difficulté de mentionner la sait que

c'est quelque chose qui s'est produit

hier et j'en parle le lendemain est

généralement j'aime bien attendre

des semaines voire des mois voire

parfois plus longtemps pour certains

sujets mais là ce que je veux ce que ce

que je veux dire par rapport à ça c'est

que en fait j'ai vu apparaître non pas

d'abord le jeu sait pas comment j'en ai

entendu parler mais je crois j'en ai

entendu parler sur twitter de cet

événement dont il ya eu vidéo

très vide après le que cela se soit

après que cela s'est produit très

rapidement

et

et là je me suis dit ce vidéaste qui

créent ces trucages vidéo lui souvent il

s'appuie sur des images d'actualité et

il les détourne et il ya un twist est là

en fait je me disais non là sur ce coup

là

[Musique]

je me suis dit sur ce coup là je sais

pas ce qu'il va en faire mais j'espère

qu'il va en rien en faire en fait c'est

c'est pour moi il ya rien en faire de

cette image et et il a publié un tweet

quelques minutes

plus tard en disant c'est bon j'ai vu

vos notifications

sur la vidéo je ne vais rien en faire

parce que il ya suffisamment de violence

qui est propagée aujourd'hui dans la

société

s'appuyer sur ces images de violence

c'est

en gros je veux pas en rajouter ses deux

séjours xt plus c'était mieux exprimer

que je le dis là mais c'est à dire non

enfin pour moi c'était une question de

sagesse numérique de nom en fait ce que

je fais c'est oui il ya de l'humour

derrière ce qui fait justement là

ouais on fait pas de l'humour avec ça

enfin en tout cas où alors peut-être que

d'autres auraient envie de le faire et

ça peut être qu'il ya moyen de le faire

de façon réussie mais moi j'ai compris

sa réaction parce que généralement il

réagit à chaud et assez rapidement là

non

il ya un climat de violence quand même

qui en

qui s'installe quand même beaucoup on en

rajoute pas

et je trouvais malin il aurait pu ne

rien dire et justes ne pas le faire il a

choisi je trouvais ça plutôt pertinent

de le dire de dire non mais je c'est bon

j'ai vu je sais qu'elle existe cette

séquence vidéo je vais rien en faire

il ya

sam du coup il ya deux points qui sont

vachement intéressant là dedans c'est le

premier c'est

cette sagesse numérique elle est

vraiment pertinente si lui avait fait

quelque chose avec ça il aurait nourri

le phénomène et salut de la même manière

qu'on est en train de nourrir d'une

infime partie en ce moment parce qu on

en parle on mentionne mais le podcast

sortira pas avant quelques mois donc on

est à peu près on va à peu près large et

derrière c'est l'intention derrière

c'est l'intention qui l'a en se disant

pas en fait non nous l'intention que

j'ai derrière la vidéo c'est vous

apportez du sourire un petit peu de

bonheur de sortir de cet aspect un petit

peu anxiogène de de la société et je

voulais qu'on parle un petit peu

justement du pouvoir de l'intention

je vais te laisser prendre à pas en fait

c'est la question de l'intention de la

question de la tension elle est allée

centrale mais je l'expliqué tout à

l'heure sur la question de la tension

qui nourrit le monde et la question de

l'intention elle est

pour moi tout aussi importantes c'est

qu'elle est

déjà calé ma propre intentions dans mes

usages numériques

je vais sur youtube qu'est ce que je

veux déjà pourquoi je choisis youtube

qu'est-ce que je viens y faire est ce

qu'on m'a recommandé une vidéo et ce que

j'y vais parce que j'ai trois heures

j'ai une heure à pair

et ou parce que j'ai entendu parler de

ceci et de cela je vais faire une

recherche ou parce que je suis en train

de travailler sur un exposé je voudrais

me nourrir d'une conférence ou quel est

mon intention de départ

ce qui permet après coup une fois que

j'ai vécu l'expérience numérique de me

dire est-ce que j'ai respecté mon

contrat avec moi même et ma propres

intentions je suis venu pour préparer ou

me documenter sur quelque chose à

regarder un documentaire

trois heures après je suis en train de

regarder des clips et des

et des chats qui tombe d'armoires mais

en fait j'ai toujours pas vu de la

moindre conférence que je recherchais où

la moindre information donc ça permet

déjà aussi prendre du recul sur ses

usagers de ceux de se dire après coup

est-ce que j'ai été respectueux de

l'intention que j'avais au départ et

s'est aussi questionné

l'intention avec laquelle d'autres

agissent en ligne

pourquoi tél

personne au groupe de personnes ou

organisations s'empare de tels sujets

quelle est l'intention derrière pourquoi

il pu pourquoi il le publie

et parfois il est difficile de

comprendre l'intention qu'il y a

derrière

[Musique]

e

c'est

là en ce moment beaucoup il ya beaucoup

de choses qui me dépassent en aidant

pourquoi est ce qu'il ya des gens qui

sont qui veulent à ce point diviser la

société je comprends

pourquoi pourquoi ils veulent autant

autant de conflits

jeu facile en fait on peut comprendre

mais en fait ça fait mal de comprendre

mais être être au clair sur ses propres

intentions et être au clair sur le plus

possible documenter sur les intentions

des autres et le pouvoir de l'intention

est là ça ça ouvre même à ors numérique

et

[Musique]

là par exemple le horps numérique ça me

fait penser à ce que la différence entre

le networking et le fait de rencontrer

des gens mais sur une passion commune et

et où une mission qui résonne avec la

mission d'autrui en fait on est animé

d'une intention en fait en poursuivant

une mission est en fait le pouvoir pour

moi de cette intention ce pouvoir de

cette projection c'est que en fait c'est

comme une énergie qui va nous faire nous

rencontrer nous faire rencontrer les

bonnes personnes

au bon moment et

et

il ya l'intention dans les usages

numériques mais il ya les intentions

dans l'ensemble de nos activités et quel

est le fil rouge contre haas ou la

mission qu'on se donne quel que soit le

rôle qu'on occupe dans la société mais

c'est quoi c'est quoi le chemin que sion

qu'on essaye de deux tracés de creuser

et et pour moi cette question elle est

importante je pense qu'il ya beaucoup de

gens qui

je pense que ça a été accentuée par mois

j'ai eu des témoignages comme ça avec

notamment le premier confinement avec

une période où d'une certaine manière la

société s'arrête en fait il ya vraiment

un temps presque de silence et de de

grand calme et beaucoup de gens qui

se sont questionnés sur mais au fait mon

boulot là ça y est chantée y travaille

tous mes mais ça me plaît ben ça a quel

sens en fait pour pour la société ça a

quel sens pour le monde et moi j'ai

observé autour de moi des gens qui

veulent vraiment changer de cap

professionnel parce que je pense que

réalignement avec

avec une intention qui résonne vraiment

avec ce qu'on a envie d'apporter dans le

monde je pense que

c'est

d'une telle pertinence parce que ça me

touche moi en premier aux 6,7 cette idée

podcast tout cela c'est une longue

réflexion c'est quelque chose qui est de

2,2 vraiment pertinent et l'intention

derrière étaient aussi ceux

de partager toute la connaissance et

toute la sensibilité que j'ai pu

acquérir sur les choses et notamment sur

sur sur ce sujet là en particulier

où j'ai vu trop de choses en fait j'ai

vu trop d'extrême un petit peu partout

et j'avais besoin d'eux si on voit ça

d'un point de vue électromagnétiques

remettre au neutre c'est

c'était en tout cas l'intention de deux

podcasts là c'est à dire dans la police

dans la peau la polarisation de la

population vers les extrêmes

allez hop on réussira à neutre on

apprend à s'informer

c'était c'était l'intention bien

pertinente de bien particulière de ce

podcast et par l'âge

alerterait sur les intentions qui

peuvent nous

conduire sur un chemin

vers potentiellement de l'erreur en fait

si quand on publie l'intention c'est

beaucoup de spectateurs où beaucoup de

grosses audiences

c'est pas la bonne 1 d'après ma d'après

moi mais ce que je sais de quoi

argumenter mais pour moi ce n'est pas

une

c'est pas une intention

de long terme ce n'est pas une intention

qui aident à construire

le monde la course like on laboure

sollac la course aux réactions et en

plus c'est facile d'avoir des avec

d'avoir des réactions d'avoir plein

d'abonnés sur twitter

au pire si vous avez besoin de savoir

comment chercher même pas acheter les

faces est pas une intention en fait

l'audience

et donc être au clair sur ses intentions

c'est de se dire je publie telles photos

sur instagram au fait pourquoi c'est

pour flatter mon ego pour avoir des like

ou parce que j'estime ça apporte quelque

chose à quelqu'un quelque part

et est en fait en se questionnant

systématiquement c'est mais pourquoi je

le fais c'est utile pour quelqu'un chez

en train de d'exposer le travail de

quelqu'un et ça fait du bien ouh ouh le

message qui est véhiculé il est utile

ou alors je fais ça pour flatter mon ego

et avoir des like est en fait au même

titre que le fait de se documenter

tellement qu'on devient journaliste soi

même et que ça comporte comme

conséquences la sobriété numérique le

fait de se questionner pardon sur son

intention comme ça en fait ça amène

aussi à la sobriété numérique ne se dire

non en fait bah je le fais pourquoi je

le pourquoi je partagerai ça

autrement 20 voilà si si il ya trop

d'ego ou de volonté de l'aek et de un

côté superficiel de la clé

superficielles ah bah c'est qu'on sait

peut-être un petit peu bourré

d'intention et est donc là on a d'un

coup potentiellement des usages beaucoup

plus sobre mais puissant je trouve

complètement complètement s'est

trouvé sa voie éditorial quand on veut

partager l'information finalement

et je veux juste dire pardon puissant

parce qu en fait quelqu'un qui va

publier peu moi ya des gens comme ça que

je suis sur twitter il publia c'est peu

mais alors quand il publie

le monde s'arrête

est-ce que

avant de terminer ce podcast est ce que

je peux demander une petite

recommandations de lecture que tu aurais

un tu en avais déjà mentionné

quelques-unes peut-être les rues

mentionné un petit peu officiellement

[Musique]

e

alors j'ai mentionné tout à l'heure le

livre de sophie hostache bâtonnets

comment l'argent a détruit de

journalisme

comment la joie d'être huile j'en ai je

crois c'est à détruire le journalisme

c'est un lit un livre

assez couru que je trouve que je trouve

que j'ai vraiment beaucoup apprécié

avait de la frustration que j'avais

c'est que j'ai trouvé ça que j'ai trouvé

que c'était tellement intéressant que

j'avais encore envie de tourner des

pages en fait de ce que c'est

ce qu'elle raconte est très intéressant

et

et sur le fonctionnement en fait du de

la fabrique de l'information

et donc

monsieur j'aurais pris plaisir à ce que

ce soit encore plus encore plus longue

en suisse on travaille pour le monde

diplomatique après comme votre livre

[Musique]

alors il ya les livres de douglas

rushkoff celui que je recommande

[Musique]

ça y est le titre

on n'a pas préparé en amont

ça me reviendra aussi si je me connais

enfin si j'ai sur mon compte instagram

je sais qu' une photo j'ai partagé la

couv

et mais douglas rushkoff pardon est qui

qui publie depuis les etats unis

non seulement il est auteur de livres il

est auteur de films documentaires il est

auteur d'un podcast et puis pas mal

d'articles et et c'est

[Musique]

ce qu'ils publient je trouvais

vraiment riche pour comprendre à la fois

le monde numérique et le monde et y

apporte et y apporter

plus d'humanité

donc ça c'est voilà pour les univers

numériques comme ça avec une référence

en france et une référence aux états

unis

super m'écoute je vais te remercier

merci d'être venus merci d'avoir

participé à ce podcast avoir accepté

l'invitation des discussions qu'on a

eues pendant ce podcast mais aussi avant

je

suis partisan de tout ce que tu fais je

pense que ta mission parce que j'aime

bien l'appeler comme ça et pour moi

extrêmement importante à l'heure

actuelle

pas simple je pense qu'elle est encore

longue

[Rires]

j'avais envie aussi de remercier la

médiathèque de colombelles le phénix de

nous avoir accueilli parce que ils nous

ont réduit je m'attendais pas à un tel

décor quand je suis arrivé et une fois

de plus resté eu pour tout le tout

l'équipement inquiète qui nous a été

fourni

merci encore merci beaucoup merci à toi

à une époque fort fort lointaine où la

terre était plate

un jeune homme dénommé platon

hypothétique et que la terre était ronde

ce même jeune homme proclamé aussi que

l'éducation à base de punition et de

récompenses étaient obsolètes ils la

catégoriser déjà à l'époque même

d'anciennes platon vantait les mérites

de ce qu'il a appelé une nouvelle

éducation une éducation ou la

connaissance était partagée sous forme

de dialogue cette idée sur l'éducation

je les rejoins de suite à une piètre

expérience en tant qu enseignant à

l'université j'ai alors créé hacking

Reality qui prône le partage de la

connaissance mais comme plafton en son

temps par le dialogue revisité sous le

format du podcast


Close Menu